Ouvrir le menu principal

August Friedrich Pott

linguiste allemand

August Friedrich Pott, né le à Nettelrede, en Basse-Saxe (Allemagne), et mort le à Halle, est un philologue allemand.

BiographieModifier

Il était le fils d'un pasteur. Après des études de théologie à l'université de Göttingen, il se tourne vers la linguistique et obtient son doctorat en 1827[1]. Il devient l'élève de Franz Bopp à Berlin.

En 1833, il est nommé professeur de linguistique générale à l'université de Halle, où il fait toute sa carrière, et devient professeur ordinaire en 1838. Il travaille aussi bien sur la linguistique indo-européenne que sur la linguistique générale. Excellent connaisseur des langues indo-aryennes, il a montré en 1845 que le romani appartenait aux langues indo-aryennes récentes.

En 1870, il devient membre de l'Académie bavaroise des sciences.

Notes et référencesModifier

  1. Le sujet de sa dissertation doctorale était De relationibus quae praepositionibus in linguis denotantur (« Des relations que les prépositions expriment dans les langues »).

BibliographieModifier

  • Joan Leopold, The letter liveth. The life, work and library of August Friedrich Pott (1802–1887), Amsterdam, Benjamins, 1983. (ISBN 90-272-3733-6)

Liens externesModifier