Ouvrir le menu principal

Audronius Ažubalis

journaliste et politicien lituanien

Audronius Ažubalis
Illustration.
Audronius Ažubalis, en 2010.
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères de Lituanie
Premier ministre Andrius Kubilius
Prédécesseur Vygaudas Ušackas
Successeur Linas Linkevičius
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Vilnius, URSS
Nationalité Lituanienne
Parti politique TS-LKD
Diplômé de Université de Vilnius
Profession Journaliste

Audronius Ažubalis

Audronius Ažubalis, né à Vilnius, alors en URSS, le est un homme politique lituanien membre de l'Union de la patrie - Chrétiens-démocrates lituaniens (TS-LKD).

Il a été ministre des Affaires étrangères de Lituanie.

Vie professionnelleModifier

FormationModifier

Il commence des études supérieures de journalisme à l'Université de Vilnius en 1976, mais en est exclu dès l'année suivante pour avoir participé à l'instance lituanienne du Comité d'Helsinki. Il passe alors deux ans dans les forces armées, puis est autorisé à réintégrer l'université en 1982.

En 1989, il obtient un diplôme de journalisme, et poursuit ses études au World Press Institute du Macalaster College de Saint-Paul, aux États-Unis, en 1990.

CarrièreModifier

À partir de 1989, il travaille au premier journal indépendant de Lituanie, Atgiminas, créé un an plus tôt. En 1990, il devient représentant de la presse au Conseil suprême (parlement), puis au Seimas constituant pour deux ans. L'année suivante, en 1993, il crée le premier centre de relations publiques de Lituanie.

Il a également présidé la chambre de commerce lituano-britannique pendant deux ans à partir de 1998.

Activité politiqueModifier

Membre de l'Union de la patrie - Chrétiens-démocrates lituaniens (TS-LKD), il est élu député au Seimas en 1996. Douze ans plus tard, il devient président de la commission parlementaire des Affaires étrangères.

Le , Audronius Ažubalis est nommé ministre des Affaires étrangères de Lituanie[1], trois jours après avoir été proposé à ce poste par son parti[2]. Il est remplacé, le , par Linas Linkevičius.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier