Association française de snowboard

L'Association française de snowboard (AFS) était l'association française loi de 1901 créée en 1987 pour encadrer le monde du snowboard et reconnue par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Elle perd son agrément ministériel en 2006 et est remplacée par la Fédération française de ski en 2007.

RôlesModifier

L'AFS avait pour rôle de regrouper les pratiquants du snowboard en France. Elle gérait les compétitions de snowboard en France, organisant le circuit national de compétitions, attribuant les titres de Champions de France et sélectionnait les coureurs pour les épreuves de Snowboard aux Jeux olympiques d'hiver depuis que le snowboard était devenu un sport olympique en 1998[1].

OrganisationModifier

L'AFS regroupait 3 000 coureurs, 6 000 adhérents, 150 clubs[1]. Elle a milité pour la création d'un brevet d'état spécifique au snowboard pour ainsi permettre l'existence de moniteur breveté d'état n'étant pas obligé d'être des moniteurs de ski[2] et revendiquait la possibilité de se monter en fédération indépendante.

HistoireModifier

L'AFS est créée en 1987 par Gérard Rougier et de nombreux autres snowboardeurs tels que Jean Nerva, Jean-Philippe Garcia, Serge Vitelli, Diane Guiauchain, Antoine Bertrand, Gilles Becker, Olivier Hansen...

Lors de l'apparition du Snowboard aux Jeux Olympiques de Nagano en épreuve officiel, l'AFS signe un accord tripartite avec le ministère des Sports et la fédération française de ski afin de permettre aux sportifs d'être sélectionnés aux Jeux olympiques (sélection par la Fédération internationale de ski représentée en France par la FFS). L'accord sera plusieurs fois renouvelé[3] entre 1998 et 2006.

L'AFS recevait du ministère des Sports un budget annuel de fonctionnement qui lui était rétribué via la fédération française de ski dans l'accord de huit ans. En 2006, le ministère de la jeunesse et des sports a dans un premier temps retiré l'agrément à l'Association française de snowboard par l'interdépendance entre la FFS et l'AFS permettant à l'AFS d'avoir l'agrément via la FFS. Elle est sous la tutelle[4] de la fédération française de ski, jusqu'en 2007 où la FFS et l'AFS rentrent en conflit. En 2007, l'accord n'est pas maintenu, et le budget pour le snowboard n'est plus rétribué par la fédération française de ski, le ministère projette de créer au sein de la FFS une section Snowboard. L'AFS a alors été mise en redressement judiciaire en 2007[5].

RéférencesModifier

Liens externesModifier

« Ancien site de l'Association française de snowboard » (version du 12 octobre 2007 sur l'Internet Archive)