Association de Développement, d'Aménagement et de Services en Environnement et en Agriculture

Les ADASEA sont des associations loi de 1901 œuvrant dans le champ des services à l'agriculture, l'environnement et le territoire rural[1].

HistoireModifier

En 2002, avec 87 associations départementales, les ADASEA comptent 1300 équivalents temps-plein (ETP)[2]. En janvier 2011, le réseau se réduit, les chambres d'agriculture reprenant une partie des missions de service public[3],[4].

Les ADASEA aujourd'huiModifier

Depuis 2011, les ADASEA ont évolué vers des missions de conseil, études, animation, formation et médiation auprès des agriculteurs, mais également auprès de l'ensemble des acteurs du monde rural, collectivités, groupements, associations, gestionnaires de territoires et de milieux, propriétaires, dans les domaines de l'agriculture, de l'aménagement du territoire et l’entretien de l’espace, de l'environnement et le développement local.

Elles accompagnent individuellement les agriculteurs pour le montage de dossiers de demande d'aide publiques dans ces domaines, notamment l'agri-environnement. Elles mettent en œuvre des politiques publiques, par convention ou prestation : Programmes agri-environnementaux et Climatiques, Natura 2000, Plans d'Action Territoriaux pour l'eau, Assistance technique aux Zones Humides, Eco-phytos, ... En matière d'aménagement du territoire et de développement rural, les ADASEA contribuent à l'émergence de projets locaux et réalisent diverses études de territoire: PLU, Docob, travaux d'aménagement….

Le réseau des ADASEAModifier

Les ADASEA sont présentes dans les départements de la Marne, du Cantal, de l'Aveyron, du Lot, du Gers et de l'Hérault, mais elles œuvrent souvent à une échelle régionale, en lien avec de nombreux partenaires[5].

Au niveau national, l'association Imagin'rural coordonne le réseau, et assure des missions à l'échelle nationale.

Elle développe notamment les Contrats pour Prestations de Services Environnementaux avec la FNSEA à travers la marque Epiterre.

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Rémy, Conseiller en agriculture, Educagri Éditions, , 271 p. (lire en ligne), p. 53-54
  2. Frédéric Malterre, « Les salariés dans la tourmente », Pour,‎ , p. 274-278 (lire en ligne)
  3. « Un décret précise les nouvelles missions des chambres d'agriculture », sur La France Agricole, (consulté le 1er janvier 2021)
  4. « L'ADASEA de Haute-Loire a fermé ses portes », sur Haute Loire Paysanne, (consulté le 1er janvier 2021)
  5. La Volonté Paysanne, « Assemblée générale ADASEA. d’Oc : espaces ruraux et biodiversité », sur www.lavolontepaysanne.fr, (consulté le 1er janvier 2021)

Articles connexesModifier