Association égyptologique Reine Élisabeth

société savante pour l'égyptologie en Belgique

L'Association égyptologique Reine Élisabeth anciennement Fondation égyptologique Reine Élisabeth, est une société savante créée par l'égyptologue Jean Capart avec le soutien de la reine Élisabeth, troisième reine des Belges, épouse du roi Albert Ier, passionnée d'études égyptiennes. Avec comme guide l'égyptologue Jean Capart, la reine Élisabeth visita, parmi les premiers, le , le tombeau de Toutânkhamon et soutient la création de ce qui s'est initialement appelé la « Fondation égyptologique Reine Élisabeth ». Le sculpteur Belge, Maurice Xhrouet, constructiviste, réalise la même année, un haut-relief, Mymi l'égyptienne.

Cette association est aujourd'hui[Depuis quand ?] hébergée par les Musées royaux d'art et d'histoire de Belgique.

DirecteursModifier

Secrétaires générauxModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Michel Bruffaerts, Bruxelles, capitale de l’égyptologie. Le rêve de Jean Capart (1877-1947), in : Susanne Bickel, Hans-Werner Fischer-Elfert, Antonio Loprieno, Sebastian Richter (éd.), Ägyptologen und Ägyptologien zwischen Kaiserreich und Gründung der Beiden Deutschen Staaten. Reflexionen zur Geschichte und Episteme eines altertumswissenschaftlichen Fachs im 150. Jahr der Zeitschrift für Ägyptische Sprache und Altertumskunde, Berlin, Akademie Verlag – De Gruyter, 2013, p. 193-241. (Zeitschrift für Ägyptische Sprache und Altertumskunde. Beihefte, 1) ;
  • Jean-Michel Bruffaerts, Une reine au pays de Toutankhamon, in: Museum Dynasticum, X, 1998, no 1, p. 3-35, ill. ;
  • Jean-Michel Bruffaerts, Les coulisses d'un voyage royal. Le roi Albert et la reine Élisabeth en Égypte avec Jean Capart (1930), in: Museum Dynasticum, XVIII, 2006, no 1, p. 28-49, ill.

Liens externesModifier