Assistance au développement des échanges en technologies économiques et financières

organisme public français de coopération internationale dans le domaine économique et financier

Adetef
logo de Assistance au développement des échanges en technologies économiques et financières

Création 29 septembre 1981
Disparition 1er janvier 2015
Remplacé par Expertise FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Groupement d'intérêt public
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Agnès Arcier (présidente)
Cyril Bouyeure (directeur)
Site web adetef.fr

Chiffre d'affaires 25 000 000  (2011)

L'Assistance au Développement des Échanges en Technologies Économiques et Financières (Adetef) est l'opérateur pour la coopération internationale pour les ministères des finances, du budget et du développement durable[1]. Elle a été fondée en 1981[2]. Adetef fait partie des multiples opérateurs français chargés de la coopération internationale[3].

En 2015, la structure est intégrée dans l'agence française d'expertise technique internationale Expertise France.

HistoriqueModifier

Constituée au départ avec les statuts d'une association loi 1901, la transformation de l'association pour le développement des échanges en technologies économiques et financières en GIP est rendue nécessaire afin de répondre dans des bonnes conditions de sécurité juridiques aux appels d'offre, devenant avec le temps une source de plus en plus importante de financement[2]. Le changement de statut intervient en 2002, constitué entre l’État, l'AFD, la Caisse des dépôts et consignations, l’Institut Télécom et Mines ParisTech[4].

ActivitésModifier

Adetef mobilise les experts publics, propose des missions de conseil et d'audit ainsi que des prestations d’assistance sous forme de séminaires, de visites d’étude, de colloques et de rencontres de haut niveau.

Elle gère des jumelages institutionnels de l'Union européenne et répond aux appels d'offres des bailleurs de fonds internationaux[4],[1].

Le chiffre d'affaires d'Adetef était de 25 millions d'euros pour l'exercice 2011[5].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Autres opérateurs et organismes français de la coopération internationale[6]
  • structures restant en dehors du périmètre du nouvel opérateur[7] :
    • le GIP Justice Coopération Internationale (GIP JCI), qui a succédé en 2012 à l'association ACOJURIS (née en 1992 sous le nom d’association ARPEJE - Association pour le renouveau des échanges juridiques avec l’Europe centrale et orientale)[8],
    • le GIP France Vétérinaire International[9],
    • l'ADECIA (agence pour le développement de la coopération internationale dans les domaines de l'agriculture, de l'alimentation et des espaces ruraux) créée en 2007[10][11],
    • Civipol Conseil (sécurité intérieure et protection civile),
    • la SFERE (Société française d'exportation des ressources éducatives), issue de l'association IUT International (rebaptisée PROCOOPE en 1992).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « ADETEF et UBIFRANCE signent une convention de partenariat », sur Trésor Direction générale, (consulté le 14 septembre 2012)
  2. a et b Jean-Louis Bodin, Adetef : 30 années au service de la coopération internationale, , 5 p. (lire en ligne)
  3. Nicolas Tenzer, L'expertise internationale au cœur de la diplomatie et de la coopération du XXIe siècle : Instruments pour une stratégie française de puissance et d'influence, , 430 p. (lire en ligne), p. 40
  4. a et b « Adetef », sur Adetef (consulté le 14 septembre 2012)
  5. « 30 ans Adetef », sur Adetef, (consulté le 14 septembre 2012)
  6. « L'expertise publique française à l'international », sur Assistance Technique France, n/a (consulté le 8 septembre 2013)
  7. http://www.assistancetechniquefrance.fr/
  8. http://www.gip-jci-justice.fr/
  9. http://www.france-vet-international.org/
  10. http://www.reseaurural.fr/annuaire/gip-adecia
  11. GIP dissout en 2019.