Ouvrir le menu principal

Ashfordia granulata

espèce de gastéropodes

Ashfordia granulata, dont le nom vernaculaire français est Veloutée moine ( Silky Snail pour les anglophones) est une espèce d'escargot terrestre de la famille des Hygromiidae (qui comprend plusieurs espèces dont la coquille porte des poils), et du genre Ashfordia.

C’est une espèce de taille moyenne, dont les populations sont principalement présentes en Irlande (25% selon une estimation UICN) et au Royaume-Uni, et trouvée en France (dans le département de la Somme[2], en Bretagne (Fortin & Rebout 2001) et en Basse-Normandie[3], puis récemment dans le Nord-Pas-de-Calais selon T. Oueslati (2012) [4].

Taxonomie et risques de confusionModifier

Cette espèce est aussi rangée parmi les heterobranchia, euthyneura, panpulmonata, eupulmonata, Stylommatophora et dans le groupe informel sigmurethra.

Elle est parfois aussi placée dans le genre Monacha et alors connue sous le nom Monacha granulata[5],[6].

Cet escargot ne doit pas être confondu avec d’autres espèces d’escargots dont la coquille est également porteuse de poils, du genre Trochulus (ex : Trochulus lubomirski).

Historique et dénominationModifier

L'espèce a été scientifiquement décrite en 1830 par le malacologiste britannique Joshua Alder(né en 1792, mort en 1867).

DescriptionModifier

 
Ashfordia granulata
(Cap Gris-Nez, France)

Sa coquille mesure 5 à 7 mm par 7 à 9 mm avec 5,5-6 tours de spires, séparées par une suture profonde[7].
Elle est légèrement translucide, de couleur blanchâtre à brun pâle, fine et claire et parsemée de taches foncées. Elle laisse apparaitre par transparence un motif intérieur. Elle est couverte de petits poils. Les poils sont fins, droits et se terminent par un bulbe à leur base[7]..

L'ouverture de la coquille est simple avec une lèvre mince ou sans lèvre[7].

L'ombilical est très étroit et en partie couverte par la marge columellaire[7].

Aire de répartitionModifier

L'espèce est essentiellement présente en Irlande, en Écosse et au Royaume-Uni, et en marge de ces îles avec quelques populations disjointes indentifiées en France et au nord de l'Espagne[8].

BiotopeModifier

Zones buissonnières et semi-ouverte, en climat océanique.

Alimentation & métabolismeModifier

Reproduction, cycle de vieModifier

Chaque œuf mesure environ 1 mm[9].

État, pression et réponsesModifier

L'espèce est en régression en Irlande où elle était très présente[10].

Notes et référencesModifier

  1. Alder J. 1830. A catalogue of the land and fresh-water testaceous Mollusca found in the vicinity of Newcastle upon Tyne, with remarks. Transactions of the Natural History Society of Northumberland and Durham 1 (1): 26-41. London.
  2. Cucherat, X. & Demuynck, S. (2006) Catalogue annoté des Gastéropodes terrestres (Mollusca, Gastropoda) de la région Nord - Pas-de-Calais. MalaCo, 2 : 40-91
  3. Germain (2008) Les nouvelles cartes de l'atlas. La lettre de Germain, 5 : 13-33
  4. Oueslati, T. 2012. Première mention de la Veloutée moine, Ashfordia granulata (Adler, 1830) (Gastropoda, Hygromiidae) dans la région Nord - Pas-de-Calais (France). MalaCo, 8 : 404-405)
  5. [1]
  6. [2]
  7. a b c et d Animalbase (Welter-Schultes)
  8. Bishop M.J. (1976) On the occurrence of Monacha (Ashfordia) granulata (Alder) in Spain. Arch. Moll, 107, 111-114.
  9. Heller J.: Life History Strategies. in Barker G. M. (ed.): The biology of terrestrial molluscs. CABI Publishing, Oxon, UK, 2001, (ISBN 0-85199-318-4). 1-146, cited page: 428.
  10. rouge n°2 des escargots terrestres d’Irlande

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Kerney, M. (1999). Atlas of the Land and Freshwater Molluscs of Britain and Ireland. Great Horkesley, Colchester. (Harley books) : 264 pages.
  • Morrondo-Pelayo, M. P., & Manga-González, M. Y. (1980). Experimental study on the susceptibility of five Helicidae species to larvae of Protostrongylinae. Haliotis, 10(2) (http://www.cabdirect.org/abstracts/19830805330.html résumé]).