Arts plastiques au Ier siècle

Arts plastiques au Ier siècle av. J.-C. - Arts plastiques au Ier siècle - Arts plastiques au IIe siècle

Chronologie des arts plastiques

ÉvénementsModifier

  • Grand Camée de Vienne, dit l’apothéose d’Auguste (Gemma Augustea). L’empereur défunt fait l’objet d’un nouveau culte officiel, l’apothéose.
  • 30-50 : style ornemental dans la peinture romaine. Les éléments architecturaux encadrent le motif central[1].
  • 50-79 : quatrième style de la peinture romaine (personnage et paysage).
  • Vers 70 : en Inde, influence de l’art grec sur l’art bouddhique, qui entre dans une période préclassique (gréco-bouddhisme). Premiers exemples de la statuaire bouddhique connus au Gandhara, ils offrent des représentations de mises en scène de légendes bouddhiques, lors de spectacles de théâtre et de danse attestés dans les textes depuis Ashoka. Le partage du pays entre les kusana au nord et à l’ouest et les Satavahana au sud contribue à l’émergence de deux styles (septentrional et dravidien). La statuaire se transforme en introduisant l’image du Bouddha et en évoluant vers des formes plus souples.
  • 80-120 : poterie gauloise sigillée de Lezoux, dans le Puy-de-Dôme.
  • Statues de bois déposées en ex-voto dans les sources de la Seine, vêtues de la cape à capuchon typiquement gauloise ou du torque traditionnel. La source des Roches de Chamalières et celles de la Seine servent de sanctuaires où sont déposés des centaines d’ex-voto sculptés en bois, des bijoux, des monnaies, postérieurs pour la plupart à la conquête romaine. Les Gallo-romains perpétuent un culte qui remonte à l’âge du Bronze (la Tène)[2].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Yves Denis Papin, Chronologie de l'histoire ancienne, Éditions Jean-paul Gisserot, , 126 p. (ISBN 978-2-87747-346-0, présentation en ligne)
  2. Anne-Marie Romeuf, « Les ex-voto en bois de Chamalières (Puy-de-Dome) et des Sources de la Seine (Côte-d'or) : essai de comparaison », Gallia, vol. 44-1,‎ , p. 65-89 (présentation en ligne)