Ouvrir le menu principal
Arthur Ransome
Naissance
Leeds, Angleterre
Décès (à 83 ans)
Cheadle Royal Hospital (en), Grand Manchester, Angleterre
Distinctions
Auteur
Genres

Œuvres principales

Compléments

Arthur Michell Ransome, né le 18 janvier 1884 à Leeds et mort le 3 juin 1967, est un écrivain et journaliste anglais, surtout connu pour sa collection de livres pour enfants Hirondelles et Amazones (en). Ces livres content les aventures d'enfants qui passent leur vacances scolaires au Lake District et The Broads, pour y naviguer, camper et pêcher. Les livres furent si populaires qu'ils furent à la base d'une industrie touristique autour de Windermere et Coniston Water, les deux lacs que Ransome a utilisés comme base pour son lac fictif du Nord de l'Angleterre.

Il a également écrit sur la vie littéraire de Londres, et sur la Russie avant, pendant, et après la révolution de 1917.

En 1936, Ransome a gagné la première médaille Carnegie (un prix pour la littérature pour les enfants) et en 1953 il a reçu l'ordre de l'Empire britannique.

Sommaire

Petite EnfanceModifier

Arthur Michell Ransome (18 janvier 1884 - 3 juin 1967), était un auteur et journaliste anglais. Il est surtout connu pour avoir écrit la série de livres pour enfants Swallows and Amazons sur les aventures scolaires des enfants, surtout dans le Lake District et les Norfolk Broads. Les livres restent populaires et "Hirondelles et Amazones" est la base d'une industrie touristique autour de Windermere et Coniston Water, les deux lacs Ransome adapté comme son lac fictif North Country.

Il a également écrit sur la vie littéraire de Londres et sur la Russie avant, pendant et après les révolutions de 1917. Ses liens avec les dirigeants de la Révolution l'ont amené à fournir des informations aux services secrets alors qu'il était également soupçonné d'être un espion soviétique par le MI5.

Arthur Ransome était le fils de Cyril Ransome, (1851-1897), ainsi que sa femme Edith née à Boulton (1842-1944). Arthur était l’ainé d’une fraterie de 4 enfants ; deux sœurs Cicely et Joyce et un frère : Geoffrey, qui a été tué lors de la Première Guerre Mondiale.

Ransome est né à Leeds, au 6 Ash Grove, dans la région de Hyde Park et porte une plaque bleue à côté de la porte commémorant son lieu de naissance. Le père de Ransome était professeur d'histoire au Yorkshire College, Leeds (maintenant l'Université de Leeds). La famille passait régulièrement ses vacances à Nibthwaite, dans le Lake District, et il a été porté au sommet du Coniston Old Man quand il était enfant. La mort prématurée de son père en 1897 a eu un effet durable sur lui. Sa mère, Edith, ne voulait pas qu'il abandonne ses études pour l'écriture, mais a été plus tard un soutien à ses livres. Elle l'encouragea à publier Les Pictes et les Martyrs en 1943, bien que sa seconde femme Evgenia détestait cela ; Genia était souvent découragée par ses livres lorsqu'il les écrivait.

Ransome a d'abord fait ses études à Windermere, puis à la Rugby School (où il a vécu dans la même salle d'étude que Lewis Carroll), mais n'a pas entièrement apprécié l'expérience en raison de sa mauvaise vue, de son manque de compétences sportives et de ses résultats scolaires limités. Il a étudié la chimie au Yorkshire College, l'université de son père.

Carrière d’écrivainModifier

Après un an au Yorkshire College, il abandonne ses études et part à Londres pour devenir écrivain. Il a accepté des emplois mal rémunérés comme assistant de bureau dans une maison d'édition et comme rédacteur en chef d'un magazine en faillite, Temple Bar Magazine, tout en écrivant et en devenant un membre de la scène littéraire de Londres.

Certaines des premières œuvres de Ransome sont The Nature Books for Children, une série de livres pour enfants commandée par l'éditeur Anthony Treherne. Seuls trois des six volumes prévus ont été publiés avant la faillite de l'éditeur. Ils sont disponibles sur le site Web de All Things Ransome.

Dans son premier livre, Bohemia in London (1907), Ransome présente l'histoire des communautés littéraires et artistiques Bohémienne de Londres et de certains de ses représentants actuels. En 1903, une curiosité pour un poète japonais en visite, Yone Noguchi, l'a amené à entretenir une amitié avec le peintre japonais (et voisin de Chelsea) Yoshio Markino, qui à son tour lui a fait connaître le cercle bohème de Pamela Colman Smith.

Ransome a épousé Ivy Constance Walker en 1909 et ils ont eu une fille, Tabitha. Ce n'était pas un mariage heureux : Ransome a trouvé que ; les demandes de sa femme de passer moins de temps à écrire et plus de temps avec elle et leur fille, étaient une grande tension et le biographe de Ransome, Hugh Brogan, écrit qu’il était impossible d'être un bon mari pour Ivy". Ils ont divorcé en 1924.

Ransome a commencé à écrire des livres de biographie et de critique littéraire sur divers auteurs ; un sur Edgar Allan Poe, publié en 1910 et un autre sur Oscar Wilde publié en 1912. Cependant, le livre sur Wilde l'a impliqué dans un procès en diffamation avec Lord Alfred Douglas. Sa femme a assisté au procès de 1913 assise dans la tribune publique, car Ransome ne voulait pas la laisser s'asseoir à côté de lui. Son apparente notoriété publique s'ajoutait à la tension qui pesait sur leur mariage. L'éditeur Daniel Macmillan dînait avec le couple tous les jours pendant le procès afin qu'Ivy ne puisse pas se disputer avec son mari. Arthur Ransome gagne le procès, soutenu par Robbie Ross, l'éditeur de De Profundis. Cependant, Ransome a retiré les passages incriminés de la deuxième édition de son livre et a refusé toutes entrevues, malgré leur valeur publicitaire évidente.

L'action de son éditeur, Charles Granville, s'est ajoutée aux 13 mois d'attente du procès de Ransome, ce qui a démoralisé Ransome. Oscar Wilde, une étude critique avait été préparée sous la direction de l'éditeur Martin Secker, mais Granville avait promis de meilleurs rendements et un revenu garanti et constant. Secker a accepté de libérer les droits, et Ransome a remis Poe et Wilde à Granville. Le travail sur Wilde a bien été accueilli et réussi, en cours d'exécution de huit éditions, mais Ransome a vu peu en retour ; en 1912 Granville a été accusé de détournement de fonds et a fui le pays, laissant Ransome lutter pour s'inscrire en tant que créancier de Granville de l'entreprise ruinée. De plus, sa négligence à l'égard de sa santé (il souffrait d’ulcère d'estomac) avait été exacerbée par la pression de la défense de l'action en justice.

Ransome avait également travaillé sur une biographie littéraire similaire de Robert Louis Stevenson, mais celle-ci a été abandonnée avec le manuscrit de la première ébauche et n'a été redécouverte qu'en 1999. Il a ensuite été édité et finalement publié près d'un siècle plus tard en 2011 sous le titre d'Arthur Ransome : Long-lost Study of Robert Louis Stevenson.

Journaliste étrangerModifier

En 1913, Ransome quitta sa première femme et sa fille pour se rendre en Russie, afin d’étudier le folklore russe. En 1915, Ransome publie The Elixir of Life (édité par Methuen, à Londres), qui sera son seul roman intégral, en parallèle à la série Hirondelles et Amazones (Swallows and Amazons). Il s'agit d'une romance gothique concernant un jeune homme qui rencontre un alchimiste qui a découvert l'élixir titulaire de la vie, dont les pouvoirs doivent être renouvelés par l'effusion du sang humain. Il a publié Old Peter's Russian Tales, une collection de 21 contes populaires de Russie l'année suivante.

Après le début de la Première Guerre mondiale, en 1914, Arthur Ransome devient correspondant à l'étranger et couvre la guerre sur le front pour un journal radical ; le Daily News. Il a également couvert les révolutions russes de 1917 et en est venu à sympathiser avec la cause bolchévique et à devenir personnellement proche d'un certain nombre de ses dirigeants, y compris Vladimir Lénine, Leon Trotsky et Karl Radek. Il rencontra la femme qui allait devenir sa seconde épouse, Evgenia Petrovna Shelepina, qui travaillait comme secrétaire personnelle de Trotsky.

Ransome a fourni certains renseignements aux autorités britanniques et au MI5 britannique, ce qui lui a donné le nom de code « S.76 » dans leurs dossiers. Bruce Lockhart a dit dans ses mémoires : "Ransome était un Don Quichotte à la moustache de morse, un sentimental sur lequel on pouvait toujours compter pour défendre les opprimés, et un visionnaire dont l'imagination avait été stimulée par la révolution. En octobre 1919, Ransome rencontra Reginald Leeper, du Département du renseignement politique du Foreign Office, qui menaça de le dénoncer, à moins que Ransome ne soumette en privé ses articles et conférences publiques pour approbation. Le MI5, ( service de sécurité britannique ), soupçonnait Ransome et son collègue journaliste, M. Philips Price, d'être une menace en raison de leur opposition à l'intervention des Alliés dans la guerre civile russe.

Lors d'une de ses visites au Royaume-Uni, les autorités l'ont fouillé, interrogé et menacé de l'arrêter.

En octobre 1919, alors que Ransome rentrait à Moscou pour le Manchester Guardian, le ministre estonien des Affaires étrangères, Ants Piip, le chargea de présenter une proposition secrète d'armistice aux bolchéviks. A cette époque, les Estoniens menaient leur guerre d'indépendance aux côtés du mouvement blanc des forces contre-révolutionnaires. Après avoir traversé les lignes de bataille à pied, Ransome passa le message, qui, pour préserver le secret, n'avait pas été écrit et ne dépendait pour son autorité que de la haute estime personnelle dans laquelle il était détenu dans les deux pays, au diplomate Maxim Litvinov à Moscou. Pour donner une réponse, qui acceptait les conditions de paix de Piip, Ransome devait revenir par les mêmes moyens risqués, mais maintenant, il avait Evgenia avec lui. L'Estonie s'est retirée du conflit et Ransome et Evgenia se sont installés ensemble dans la capitale Reval (Tallinn).

Après l'intervention des Alliés, Ransome reste dans les pays baltes et construit un yacht de croisière, le Racundra. Il a écrit un livre à succès sur ses expériences, Racundra's First Cruise. Il rejoint à son tour l'équipe du Manchester Guardian, en Russie et dans les pays baltes. Après son divorce, il épousa Evgenia et l'emmena vivre en Angleterre, où il continua d'écrire pour The Guardian, souvent sur les affaires étrangères, et d'écrire la chronique "Country Diary" sur la pêche. Au retour des Ransomes en Angleterre, le Racundra fut vendue à l'auteur de yachting Kaines Adlard Coles, qui l'a ramenée en Angleterre.

Les tomes historiques Hirondelles et AmazonesModifier

À la fin des années 20, Arthur Ransome refuse un poste de Journaliste à l’étranger à plein temps proposé par le quotidien The Guardian, raison pour laquelle il se rend dans la région des lacs qui se trouve au Nord-Ouest de l’Angleterre [the Lake District]. Au lieu de cela, il écrit Hirondelles et Amazones [Swallows and Amazons] en 1929, première série des plus fructueuses du récit britannique pour la jeunesse dans l’entre-deux-guerres.

 
les thomes

Dans son livre, Arthur Ransome s’est en parti basé sur l’histoire des jeunes randonneurs de la famille Altounyan [les « Swallows »] : il a très longtemps été ami avec la mère, (Dora, qui deviendra plus tard Mme Altournyan) ainsi que les parents de l’artiste britannique CollingWood. Plus tard il renia toute affection amicale, en prétendant qu’il n’avait donné le nom de Altounyan à son propre personnage ; il paraissait bouleversé de voir que les gens ne voyaient pas les personnages comme des créations originales mais comme des acteurs qui existait vraiment.

L’écriture d’Arthur Ransome est particulière de par la description fine et précise de chaque activité. Il utilise de nombreuses caractéristiques existantes provenant de paysages du Lake District tout en imaginant sa propre vision de l’espace en mixant imagination et réalité, chaque description de lieu à sa manière. Il a apporté quelques modifications dans quatre de ses livres lors d’un séjour à East Anglia, il a pu utiliser les cartes dessinées dans les livres afin de décrire le réel graphisme régional.

Dans son propre intérêt de naviguer sur la mer du Nord et s’arrêter sur les côtes pour vidanger son voilier, Ransome garnit ses descriptions et les remplis des détails exempts.

C’est en effet ce que l’on remarque dans son livre Nous ne voulions pas aller en mer (We didn’t mean to go to sea) livre numéro sept dans sa série hirondelles et amazones, où il juxtapose le personnage fictif Goblin avec son propre Bateau Nancy blackett ( qui à son tour prend son appellation d’un des personnages de la série).

Deux ou trois des livres de la série Hirondelles et Amazones détiennent des pavés de descriptions réalistes. Le concept original de Peter Duck fut une histoire inventée par les enfants eux-mêmes, il apparaît dans le volume précédent - deuxième livre de la série- Swallowdale, comme un personnage que les enfants ont créé, mais Ransome a laissé tomber l'avant-propos de l'explication de Peter Duck avant qu'il ne soit publié. Bien que relativement simple, l'histoire, ainsi que sa suite tout aussi irréaliste et ostensible Missee Lee représente la série la plus fantastique de toute. Lors d’un séjour en Chine Ransome En tant que journaliste étranger Ransome effectue un séjour en Chine et s’inspire de ses alentours pour produire Missee Lee, grâce auquel Hirondelles et les Amazones fait le tour du monde à bord de la goélette Wild Cat de Peter Duck.. Avec le capitaine Flint (l'oncle des Amazones Jim Turner), ils deviennent les prisonniers des pirates chinois.

Hirondelles et Amazones est si populaire que de nombreux écrivains se sont inspirés de sa façon d’écrire et particulièrement les deux écoliers Pamela Whitlock et Katharine Hull, qui écrivirent The Far-Distant Oxus, une histoire d'aventure sur Exmoor. Pamela Whitlock envoya un des manuscrits à Arthur Ransome en Mars 1937 en persuadant son éditeur Jonathan Cape de le produire car selon lui, « ce serait le meilleur des livres pour enfants des années 1937 ».

Voyage par la merModifier

 
un de ses yacths

Après la vente de Racundra en 1925 (elle devint Annette II, propriété de Coles), Ransome devint propriétaire de cinq autres yachts de croisière (en plus de la location occasionnelle, du prêt ou de la voile d'essai). Son yacht suivant fut le Nancy Blackett, construit dans les collines, dont il fut propriétaire de 1935 à 1938. Il a d'abord été nommé Spindrift lors de sa mise à l'eau en 1931.

Puis vint Selina King, un cotre de 35 pieds 12 tonnes avec une poupe de canot, conçu par Frederick Shepherd et construit au chantier Harry Kings à Pin Mill en 1938.

Après la guerre, il commande un ketch à Laurent Giles, de nouveau construit à Pin Mill par Harry King : Peter Duck. Elle lui a appartenu de 1947 à 1949 ; sa conception a été à la base d'une classe dont plus de 40 ont été construits.

En juillet 1951, il aperçoit le Norvad, un yacht de cinq tonnes et demie à cockpit central Hillyard. Avec Evgenia, il a fait un essai en Norvad le mois suivant dans un fort vent de mer. Ils ont décidé d'en acheter un, et le nommer Lottie Blossom, puis ont commandé un modèle pour le salon nautique de cette année-là. Avec une liste de choses qu'ils voulaient faire pour modifier le bateau sous le pont par rapport au modèle de série standard, le bateau a été mis à l'eau le 1er avril 1952. Les problèmes de santé de Ransome ont retardé leur première traversée au 15 avril.

En décembre 1952, il vendit Lottie Blossom à Sir William Paul Mallinson sous sa condition particulière de conserver le nom d’origine.

Lottie Blossom II a suivi au début de l'année suivante, en utilisant le même design de coque, mais avec un cockpit arrière et une barre à roue. Ils ont eu deux saisons très heureuses en elle, la naviguant confortablement seuls, dont deux voyages à Cherbourg. Le deuxième voyage, en 1954, à l'âge de 70 ans, devait être le dernier long passage de Ransome.

L’histoire brève personnel d’Arthur RansomeModifier

Ransome s’est marié deux fois. Une première fois avec Constance Walker en 1909 avec laquelle ils ont eu Tabitha Ransome, leur fille. Ils ont divorcé en 1924. Il s’est remarié sur le champ avec Evgenia Petrovna Shelepina dans la même année.

La sœur de Ransome, Marjorie Edith Joyce, née en 1892 et décédée en 1970, s’est mariée avec Huigh Ralph Lupton âgé d’un an de plus, fils du maire de Leeds, Hugh Lupton. Ils ont eu ensemble quatre enfants dont l’un fut nommé Arthur Ralph Ransome Lupton (1924-2009) en l’honneur du célèbre oncle littéraire du garçon. Les enfants de Hugh et Joyce partageaient avec leur famille élargie un amour de la nature et des milieux humides. Lorsqu'ils étaient chez eux à Leeds, les enfants partageaient également une gouvernante avec leur cousin germain, Peter Francis Middleton (1920-2010), grand-père de Catherine, duchesse de Cambridge.

MortModifier

Ransome est décédé dans un hôpital du Grand Manchester en 1967. Lui et son épouse Evgenia sont enterrés dans le cimetière de l'église St Paul's Church, Rusland, Cumbria, dans le sud du district des lacs. L'Autobiographie d'Arthur Ransome, sous la direction de Rupert Hart-Davis, a été publiée à titre posthume en 1976. Elle ne couvre sa vie que jusqu'à l'achèvement de Peter Duck en 1931.

Prix et récompensesModifier

 
auteur reconnu

Ransome a reçu la première médaille Carnegie de l'Association des bibliothécaires, reconnaissant le Pigeon Post de la série Hirondelles et Amazones comme le meilleur livre pour enfants de l'année par un sujet britannique. L’université de Durham lui a décerné un Le prix du maitre artistique (Master of Arts honorifique) dont il a exigea à Cape d'ignorer, et l’université de Leeds lui fait l’honneur de devenir « docteur en lettres ».

Les traductions de ses livres ont été publiées en plusieurs langues et il est devenu populaire dans de nombreux pays. Il existe en République tchèque et au Japon, où le Club Arthur Ransome a été fondé en 1987, des organismes florissants dans lesquels Ransome est dument apprécié.L'astronome tchèque Antonín Mrkos a nommé un astéroïde d'après l'auteur 6440 Ransome. La Arthur Ransome Society, fondée en 1990 au Royaume-Uni, compte maintenant des membres dans le monde entier.

BibliographieModifier

  • The Child's Book of the Seasons (1906)
  • Pond and Stream (1906)
  • The Things in our Garden (1906)
  • Bohemia in London (1907)
  • The Book of Friendship (1909)
  • Edgar Allan Poe (1910)
  • The Book of Love (1911)
  • Oscar Wilde (1912)
  • Old Peter's Russian Tales (1916)
  • Six Weeks in Russia (1919)
  • The Crisis in Russia (1921)
  • Racundra's First Cruise (1923)
  • Rod and Line (1929)
  • Mainly about Fishing (1959)

La série Hirondelles et Amazones (en)Modifier

 
Couverture de Coot Club (1934).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier