Arthur Joseph LeBlanc

Son honneur L'honorable
Arthur Joseph LeBlanc
Illustration.
Fonctions
33e lieutenant-gouverneur de Nouvelle-Écosse
En fonction depuis le
(2 ans, 9 mois et 6 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur David Lloyd Johnston
Julie Payette
Premier ministre Stephen McNeil
Prédécesseur John James Grant
Biographie
Nom de naissance Arthur Joseph LeBlanc
Date de naissance
Lieu de naissance Arichat-Ouest (Nouvelle-Écosse)
Nationalité Canadienne
Diplômé de Université Dalhousie
Université Saint-Francis-Xavier
Profession Avocat

Arthur Joseph LeBlanc
Lieutenants-gouverneurs de Nouvelle-Écosse

Arthur J. LeBlanc est lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, au Canada, depuis le 28 juin 2017[1]. Il succède à John James Grant.

BiographieModifier

Né à Arichat-Ouest, au Cap-Breton, en 1943, Arthur J. LeBlanc fréquente l'Université Saint-Francis-Xavier, où il obtient un baccalauréat en commerce, avant de faire des études de droit à l'Université Dalhousie. Il est reçu au barreau de la Nouvelle-Écosse en novembre 1968, puis exerce le droit pendant 30 ans dans plusieurs cabinets d'avocats. En 1983, il est nommé conseiller de la reine en reconnaissance de sa carrière distinguée en droit[2]. Il devient juge à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse en 1998.

En 2000, dans l’affaire Doucet-Boudreau, il rend une décision importante pour le droit à l’éducation en français et à des écoles homogènes en Nouvelle-Écosse. Sa décision sera plus tard maintenue par la Cour suprême du Canada[3]. En 2014, le juge LeBlanc entérine l'entente de 29 millions de dollars dans un recours collectif intenté contre le gouvernement provincial par d’anciens pensionnaires de la Nova Scotia Home for Colored Children[4].

En juin 2017, il est assermenté lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse. Il est le premier Acadien nommé à ce poste.

Notes et référencesModifier