Arthur Christopher Benson

Arthur Christopher Benson
Bensonac.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
OxfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière d'Ascension Parish (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Poète, diariste, universitaire, écrivainVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Mary Benson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Religion
Distinction

Arthur Christopher Benson, souvent surnommé A. C. Benson (), est un poète, essayiste et universitaire britannique. Il est fellow puis directeur du Magdalene College ainsi que de Gresham's School. Il est notamment connu pour l'hymne Land of Hope and Glory dont il a écrit les paroles.

BiographieModifier

Benson est l'un des six enfants d'Edward White Benson, archevêque de Canterbury, et le frère aîné d'Edward Frederic Benson et de Robert Hugh Benson. L'un de ses oncles (le frère de sa mère) était le philosophe Henry Sidgwick.

Arthur Christopher fait une bonne partie de ses études à Eton, puis au King's College (Cambridge).

Il laisse de nombreux livres, mais son œuvre la plus connue demeure le texte de l'hymne Land of Hope and Glory sur une musique d'Edward Elgar.

Membre de la Royal Society of Literature, il fonde en 1916 la Benson Medal pour récompenser des œuvres de fiction, de poésie, d'histoire ou de littérature générale[1].

RéférencesModifier

  1. (en) « The Benson Medal », The Royal Society of Literature (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Donald H. Tuck, The Encyclopedia of Science Fiction and Fantasy, Chicago, Advent, , 3e éd. (ISBN 978-0-911682-20-5, LCCN 73091828), p. 39
  • Wilson, Keith. "A. C. Benson," in Robert Beum, ed., Dictionary of Literary Biography: British Essayists, 1880-1960. Detroit: Gale, 1990, 192-204.

Liens externesModifier