Artghal de Strathclyde

Artghal de Strathclyde
Image dans Infobox.
Le titre d'Arthgal tel qu'il apparait sur le folio 25v des Annales d'Ulster dans le manuscrit Rawlinson B 489 de l' Bibliothèque Bodléienne[1]
Fonctions
Roi de Strathclyde
Biographie
Décès
Activité
Père
Enfant

Artghal ou Artgha de Strathclyde, mort en 872, était un roi des Bretons de Strathclyde.

OrigineModifier

Selon la généalogie des rois de Strathclyde ou d’Ath Clut du manuscrit Harleian MS 3859, Artghal est désigné comme le fils de Dumngual et le père de Run. Artghal est le premier roi depuis Dumngual III de Strathclyde (mort en 760[2]) qui fasse l’objet d’entrée dans les Annales irlandaises ou les Annales Cambriae.

RègneModifier

Les sources irlandaises enregistrent en 870 l’expédition des rois Vikings de Dublin; Amlaíb and Ímar et le siège de quatre mois de Alt Clut qui se solde par la prise et le pillage de la ville[3]. Les vainqueurs revinrent en Irlande avec 200 navires chargés de nombreux captifs, Pictes, Bretons et Angles [4].

Les Annales d'Ulster nous informent ensuite qu’Artghal peut être capturé lors de cette expédition fut tué à l’instigation de Constantin mac Kenneth. La même entrée le désigne sous le nom de « rex Britanorum Sratha Cluaidhe » c'est-à-dire « Roi des Bretons de Strathclyde » il s’agit du premier document employant ce terme[5].

La Chronique des Rois d'Alba nous révèle enfin que son fils Run avait épousé une fille de Kenneth Ier d'Écosse sœur du roi Constantin Ier d'Écosse[6]. Cette union préfigure la fusion du royaume brittonique d’Alt Clut avec le royaume scot d’Alba qui interviendra à la fin du siècle.

Notes et référencesModifier

  1. The Annals of Ulster (2017) § 872.5; The Annals of Ulster (2008) § 872.5; Bodleian Library MS. Rawl. B. 489 (n.d.).
  2. Annales Cambriae: AC 760.
  3. Annales d'Ulster: AU 870.6
  4. Annales d'Ulster: AU 871.2
  5. Annales d'Ulster AU 872.5
  6. (en) Marjorie Ogilvie Anderson Kings and Kingship in Early Scotland 3e réédition par John Donald Birlinn Ltd, Edinburgh (2011) (ISBN 9781906566302) p. 250

SourcesModifier