Ouvrir le menu principal

Arrondissements de Seine-et-Marne

liste d'un projet Wikimedia
Les arrondissements de Seine-et-Marne en 2019.

Le département de Seine-et-Marne comprend cinq arrondissements.

CompositionModifier

Liste des arrondissements du département de la Seine-et-Marne au
Nom Code
Insee
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Arrondissement de Fontainebleau 774 1 226,70 156 193 (2016) 127  
Arrondissement de Meaux 771 1 199,60 343 169 (2016) 286  
Arrondissement de Melun 772 1 026,50 278 808 (2016) 272  
Arrondissement de Provins 773 2 160,70 190 156 (2016) 88  
Arrondissement de Torcy 775 301,80 429 339 (2016) 1 423  
Seine-et-Marne 77 5 915,00 1 397 665 (2016) 236  

HistoireModifier

  • 1790 : création du département de Seine-et-Marne avec cinq districts : Meaux, Melun, Nemours, Provins, Rosoy
  • 1800 : création des arrondissements : Coulommiers, Fontainebleau, Meaux, Melun, Provins
  • 1926 : suppression des arrondissements de Coulommiers et Fontainebleau
  • 1988 : restauration de l'arrondissement de Fontainebleau
  • 1993 : création de l'arrondissement de Noisiel
  • 1994 : le siège de l'arrondissement de Noisiel est déplacé à Torcy
  • Au , une réorganisation des arrondissements est effectuée, pour mieux intégrer les récentes modifications des intercommunalités ; 57 communes sur 514 sont impactées : 5 passent de Torcy vers Meaux, 2 de Torcy vers Provins, 10 de Provins vers Meaux, 7 de Fontainebleau vers Provins, 8 de Melun vers Torcy, 15 de Melun vers Provins, 10 de Melun vers Fontainebleau[1].

Notes et référencesModifier