Arnarstapi

village en Islande

Arnarstapi
Arnarstapi
Administration
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Région Vesturland
Municipalité Snæfellsbær
Géographie
Coordonnées 64° 48′ 26″ nord, 23° 35′ 57″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Islande
Voir sur la carte topographique d'Islande
City locator 14.svg
Arnarstapi
Géolocalisation sur la carte : Islande
Voir sur la carte administrative d'Islande
City locator 14.svg
Arnarstapi

Arnarstapi est une localité islandaise et un port de pêche situés à l'ouest de l'île sur la péninsule de Snæfellsnes.

GéographieModifier

Le port est situé au milieu de falaises où un grand nombre de goélands viennent nicher. Le village est bordé de pelouses qui sont une zone de nidification pour de nombreuses sternes arctiques.

ToponymieModifier

Le nom de la ville est inspiré par la saga de Bardar et Snæfellsáss, une saga islandaise concernant l'histoire de Bárður, un demi-humain et demi-ogre.

HistoireModifier

Arnarstapi est un site naturel idéal pour les accostages de petits bateaux, et donc idéal pour un port d'expédition. Dans les temps anciens, Arnarstapi était donc très tôt, un port de pêche et un centre de commerce desservant la région de la côte Ouest pendant la période de domination de la couronne danoise et du monopole danois sur le commerce, qui était en vigueur à partir de 1565. À partir de là et pendant les XVIIe et XVIIIe siècles, les agents de la couronne danoise avaient un pouvoir considérable dans la ville ,ils collectaient les taxes sur le commerce au nom de la couronne du Danemark, ainsi que les taxes foncières sur les terres avoisinantes. D'autre part, il y a de nombreuses maisons et battisses très anciennes à valeur historique, telle que l'ancienne résidence du Préfet danois(1774-1787) - elle a été déclarée site historique en 1990. Le préfet danois Bjarni Thorsteinsson (1821-1849) y a résidé, dont le fils Steingrímur Thorsteinsson était un célèbre poète et écrivain.

AdministrationModifier

La ville fait partie de la municipalité de Snæfellsbær, de la région de Vesturland et de la circonscription électorale de Norðvesturkjördæmi.

DémographieModifier

La ville est très peu peuplée : seule une cinquantaine de personnes y résident.

ÉconomieModifier

L'économie de la ville est axée sur la pêche et le tourisme.

À partir de 1933, l'ère des chalutiers a commencé, on a construit un port en dur. Un pont de ponton en béton a été construit en 1944 et en même temps, une route reliant le port à la ville et au réseau routier islandais en général a été construite.

Aujourd'hui, la région abrite quelques fermes ; en été, le tourisme est très important dans cette ville. Il y a de nombreuses résidences secondaires dans cette ville, il y a aussi des restaurants culinaires.

TransportModifier

La ville est desservie par la route islandaise N574.

Patrimoine naturel et architecturalModifier

 
Le port
Panorama de Arnarstapi

Personnalités liées à la localitéModifier

Dans le roman Voyage au centre de la Terre de Jules Verne, le professeur Lidenbrock, Axel et leur guide Hans font étape à Arnarstapi[1]. L'écrivain ne s'y est cependant jamais rendu lui-même.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Chapitre XIV: "Stapi est une bourgade formée d’une trentaine de huttes, et bâtie en pleine lave sous les rayons du soleil réfléchis par le volcan. Elle s’étend au fond d’un petit fjord encaissé dans une muraille du plus étrange effet. [...] Ici la nature procède géométriquement et travaille à la manière humaine, comme si elle eût manié l’équerre, le compas et le fil à plomb."
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Arnarstapi » (voir la liste des auteurs).
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Arnarstapi » (voir la liste des auteurs).