Arima Toyōji

daimyo

Arima Toyōji (有馬 豊氏?, 1569-1642) est un samouraï et daimyō de l'époque Sengoku.

Arima Toyōji
Image dans Infobox.
Fonctions
Daimyo
Domaine de Kurume
-
Arima Tadayori (d)
Daimyo
Domaine de Sanda (d)
-
Arima Noriyori (en)
Daimyo
Domaine de Fukuchiyama (d)
-
Titre de noblesse
Daimyo
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
有馬豊氏Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Settsu-Arima clan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Arima Noriyori (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Ren-hime (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Arima Tadayori (d)
Arima Yoritsugu (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Durant la bataille de Sekigahara, Toyōji combat aux côtés de Tokugawa Ieyasu à Akasaka (dans la province de Mino) contre Oda Hidenobu, ce dont il est plus tard récompensé par le han de Fukuchiyama situé dans la province de Tamba, d'une valeur estimée à 80 000 koku. Durant le siège d'Osaka il se trouve de nouveau du côté du shogunat Tokugawa et rapporte 57 têtes[1]. En 1620, il reçoit le domaine de Kurume dans la province de Chikugo, d'un revenu estimé à 210 000 koku. Il participe également à la répression de la rébellion de Shimabara de 1637.

Il meurt en en 1642 à l'âge de 74 ans.

Source de la traductionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Turnbull, p. 30.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier