L'ardillon est, sur les hameçons, la contre-pointe empêchant le poisson de se décrocher. Il s'agit alors d'hameçons à pointe barbelée ou d'hameçons barbelés.

Ardillon d'hameçon.

C'est, aussi, dans la boucle d'une ceinture ou d'un ceinturon, la partie mobile que l'on entre dans l'un des trous, afin de mieux fixer la ceinture[1].

L'ardillon est aussi un petit piquet aiguisé dépassant du sol, destiné à blesser des assaillants. Ces ardillons peuvent servir de point d'ancrage aux barbelés.

Notes et référencesModifier

  1. Scavini, « Le porte-ardillon : que du bon ! », Le Figaro Magazine, semaine du 28 octobre 2016, page 105.
 
Ardillon dans une boucle de ceinture.