Aquincum

antique cité romaine sur le site de Budapest, Hongrie

Aquincum est une antique cité romaine située sur les frontières nord-est de l'empire romain dans la province de Pannonie.

Aquincum, la cité antique

Les ruines de la cité se trouvent dans la ville de Budapest, capitale de la Hongrie.

Ce site est desservi par la gare d'Aquincum du (H) (5).

HistoireModifier

 
Aquincum en Pannonie (point rouge)

Colonie celte à l'origine, Aquincum sert de base militaire romaine (castrum). C'est un des éléments du système de défense des frontières de l'Empire romain, le limes. Entre 41 et 54, une aile de cinq cents cavaliers est sur le site. La base compte six mille hommes dès 89. La cité croît régulièrement autour du camp.

En 106 lorsque la Pannonie a été réorganisée par l'empereur Trajan, la cité devient la capitale de la Pannonie inférieure. À la fin du IIe siècle, la cité comptait de 30 000 à 40 000 habitants.

Dans le livre page 10 de titre : "Aquincum : Les fouilles et le musée", par le Dr Val Kuzsinszky, il y est mentionné que le nom d'Aquincum fut abandonné. Dans les milieux savants eux-mêmes, Aquincum fut longtemps connu sous nom de Sicambria[1].

À la fin du IVe siècle, la ville est la cible des Huns et des Alains qui finissent par s'emparer de la ville. C'est dans le premier quart du Ve siècle qu'Attila s'installe sur le site où il mène ses campagnes contre l'Empire romain en plein démembrement.

Le site aujourd'huiModifier

Les ruines de la colonie romaine sont aujourd'hui visibles dans la ville de Budapest, et notamment dans le quartier d'Óbuda.

On peut y voir deux amphithéâtres, l'amphithéâtre civil d'Aquincum et l'amphithéâtre militaire d'Aquincum et des thermes romains, les Thermae Maiores d'Aquincum.

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier