Ouvrir le menu principal

Aptenodytes est un genre de manchots de la famille des Spheniscidae comptant actuellement deux espèces vivantes et une fossile.

Sommaire

Liste des espècesModifier

Espèces actuellesModifier

D'après la classification de référence (version 2.2, 2009) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) le genre Aptenodytes compte 2 espèces :

Espèce Photo Portrait Répartition Population
Aptenodytes patagonicus
(Miller, 1778)
Manchot royal)
synonymes :
A. longirostris et
A. pennantii
    Entre les 45e et 55e parallèles Environ 2.2 millions de couples (en 2002[1].)
Aptenodytes forsteri
(Gray, 1844)
Manchot empereur
    Entre les 66e et 77e parallèles Environ 230 000 couples (en 2009[2]), répartis sur 46 colonies. la population est en déclin du fait du retrait de la banquise.

FossilesModifier

Il existe également une espèce fossile, le Manchot de Ridgen (A. ridgeni), dont on a retrouvé des fossiles datant de la fin du Pliocène, il y a environ trois millions d’années, en Nouvelle-Zélande[3]. Des études portant sur le comportement du manchot et sur ses caractéristiques génétiques ont conclu que le genre Aptenodytes est à la base de l’arbre phylogénétique des manchots[4]. Des ADN mitochondriaux et cellulaires ont permis d’estimer l’apparition de cette branche à environ 40 millions d’années avant notre ère[5].

Taxons désuetsModifier

Plusieurs espèces furent décrites dans le genre Aptenodytes, avant d'être déplacées dans la classification. Tel est le cas pour :

  • Le Manchot pygmée (Eudyptula minor), de protonyme Aptenodytes minor[6]
  • Le Manchot papou (Pygoscelis papua), de protonyme Aptenodytes papua[7]
    • On peut également rencontrer Aptenodytes taeniata, devenue une sous-espèce du Manchot papou

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Hadoram Shirihai, A Complete Guide to Antarctic Wildlife, Alula Press, (ISBN 951-98947-0-5)
  2. (en) Fretwell PT, LaRue MA, Morin P, Kooyman GL, B Wienecke, N Ratcliffe, AJ Fox, AH Fleming, C Porter, PN Trathan, « An Emperor Penguin Population Estimate: The First Global, Synoptic Survey of a Species from Space. », PLoS ONE, vol. 7, no 4,‎ , e33751 (DOI 10.1371/journal.pone.0033751)
  3. Williams, (The Penguins) p. 13
  4. (en)P. Jouventin, « Visual and vocal signals in penguins, their evolution and adaptive characters », Adv. Ethol., vol. 24,‎ , p. 1–149
  5. (en)AJ. Baker, SL. Pereira, OP. Haddrath, KA. Edge, « Multiple gene evidence for expansion of extant penguins out of Antarctica due to global cooling », Proc Biol Sci., vol. 273,‎ , p. 11–17 (DOI 10.1098/rspb.2005.3260, lire en ligne)
  6. « Manchot pygmée (Eudyptula minor) (Forster, JR, 1781) », sur Avibase
  7. « Manchot papou (Pygoscelis papua) (Forster, JR, 1781) », sur Avibase