Antonio Flores Jijón

Antonio Flores Jijón
Illustration.
Portrait officiel du président Antonio Flores Jijón.
Fonctions
Président de l'Équateur

(3 ans, 10 mois et 14 jours)
Élection
Vice-président Pedro José Cevallos
Prédécesseur José María Plácido Caamaño
Successeur Luis Cordero Crespo
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Quito
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Genève
Nationalité Équatorien
Parti politique Progressiste
Père Juan José Flores
Mère Mercedes Jijón

Antonio Flores Jijón
Présidents de l'Équateur

Juan Antonio María Flores y Jijón de Vivanco, plus connu comme Antonio Flores Jijón, né le  à Quito et mort le à Genève, est un homme d'État équatorien.

Il est le président de l'Équateur du au . Il est membre du Parti Progressiste, un parti libéral catholique.

BiographieModifier

Antonio Flores nait au palais Carondelet, la résidence présidentielle à Quito, alors que son père, le général Juan José Flores, dirige le pays. Sa mère, Mercedes Jijón de Vivanco y Chiriboga, est la fille du Comte de la Casa Jijón, une des plus anciennes familles aristocratiques de Quito.

Sous le régime de Gabriel García Moreno, Flores est ambassadeur à Paris, Londres puis Washington.

Élu président de l'Équateur en 1888, il a pour vice-président Pedro José Cevallos (en).

Il était l'époux de Leonor Ruiz de Apodaca y García-Tienza, originaire de Cuba. Il mourut à Genève, en Suisse et fut inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris (68e division). Il fut rapatrié à Quito, au sein du cimetière des Présidents de la République d'Equateur, grâce à l'intervention de Domenico Gabrielli, Président de l'Association Internationale du cimetière du Père Lachaise, auprès de l'ambassadeur de la République d'Equateur auquel il signala la reprise par la Ville de Paris de la chapelle dans laquelle il reposait.

RéférencesModifier

Liens externesModifier