Antonia Arslan

écrivain italienne
Antonia Arslan
Naissance
Padoue, Italie
Activité principale
Distinctions
Prix Stresa
Médaille Khorenatsi
Auteur
Langue d’écriture italien
Genres

Œuvres principales

La masseria delle allodole

Antonia Arslan, née à Padoue en , est une universitaire, une écrivaine et essayiste italienne d’origine arménienne.

BiographieModifier

Antonia Arslan a traduit le poète arménien Daniel Varoujan.

Elle obtient le prix Stresa en 2004 pour La masseria delle allodole (Il était une fois en Arménie). Ce livre a été adapté au cinéma sous le titre Le Mas des alouettes par Paolo et Vittorio Taviani en 2007.

ŒuvresModifier

  • Dame, droga e galline. Il romanzo popolare italiano fra Ottocento e Novecento. Cleup, 1977.
  • Dame, galline e regine. La scrittura femminile italiana fra '800 e '900. Guerini e Associati, 1999.
  • La masseria delle allodole. Rizzoli, 2004 (deutsch Das Haus der Lerchen)
  • La strada di Smirne. Rizzoli, 2009.
  • Il cortile dei girasoli parlanti, Piemme, 2011. (ISBN 9788856619737)
  • Il libro di Mush, Skira narrativa, 2012. (ISBN 9788857211510)
  • Il calendario dell'avvento, Piemme, 2013. (ISBN 9788856631098)
  • Il rumore delle perle di legno, Rizzoli, 2015. (ISBN 9788858679050)

Œuvres traduites en françaisModifier

  • Il était une fois en Arménie [« La masseria delle allodole »], trad. de Nathalie Bauer, Paris, Éditions Robert Laffont, 2006, 245 p. (ISBN 2-221-10400-5) - rééd. Points, 2007, sous le titre Le Mas des alouettes. Il était une fois en Arménie.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier