Antoine-Baudoin-Gisbert Van Dedem

Antoine Baudouin Gisbert Van Dedem Van de Gelder, né le au château de Gelder dans le canton de Raalte (Pays-Bas), mort le à Pieve Pelago (Italie), est un général et un diplomate d’origine hollandaise du Premier Empire.

Antoine Baudouin Gisbert Van Dedem Van de Gelder
Antoine-Baudoin-Gisbert Van Dedem
Antoine-Baudoin-Gisbert Van Dedem

Naissance
Raalte (Pays-Bas)
Décès (à 51 ans)
Pieve Pelago (Italie)
Origine Drapeau de la France France
Grade Général de division
Années de service 1791
Distinctions Chevalier de l'Empire
Officier de la Légion d'honneur
Chevalier de Saint-Louis
Famille Fils du baron et sénateur Frédéric Gilbert van Dedem van Gelder

États de serviceModifier

Il entre en service en 1791, comme lieutenant dans l’armée hollandaise, et de 1795 à 1797 il est député aux états généraux des Pays-Bas, avant d’être affecté en 1798 auprès du général Daendels.

En 1799 il devient commissaire général en Angleterre, puis il est nommé tour à tour ministre de Hollande en Suède, à Paris, à Stuttgart en 1800, à Cassel en 1801 et à Naples en 1808, où le roi Murat le fait grand dignitaire de l’Ordre royal des Deux-Siciles. En 1804, il obtient le grade de général major dans l’armée de la République batave, et le , il est nommé ministre plénipotentiaire de Batavia à la cour du royaume de Prusse.

Il est promu général de brigade le au service de la France[1], et le il commande la 2e brigade de la 2e division d’infanterie du 1er corps de la Grande Armée. Il est blessé le à la bataille de Smolensk, et il est fait chevalier de la Légion d’honneur le [1].

En il prend le commandement de la 1re brigade de la 10e division d’infanterie du 3e corps d’armée et il participe aux batailles de Lützen le , et de Bautzen les 20 et . Il est élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur le , et il est créé chevalier de l’Empire le . Il se trouve aussi aux batailles de Leipzig du 16 au et d’Hanau les 30 et .

Le il est affecté à la réserve de l’armée d’Italie, et le il est à la tête de la 2e brigade de la 3e division d’infanterie du général Gratien. Le il est mis à la suite de l’armée d’Italie, et le il démissionne du service français, avec le grade de général de division.

Il est naturalisé français le , et il est autorisé à reprendre du service dans l’armée française le , avec le grade de général de brigade. Il devient inspecteur général dans le Jura et commandant de la 6e division militaire.

Il meurt le , à Pieve Pelago, sans descendance.

Il est le fils du baron et sénateur Frédéric Gilbert van Dedem van Gelder (1743-1826).

Antoine-Baudoin-Gisber fut baron puis vicomte[2],[3]. Aux Pays-Bas, où il appartenait à la noblesse en tant que jonkheer, il perdait en 1816 tous ses droits de Néerlandais dont son appartenance à la noblesse Néerlandaise[4].

SourcesModifier

RéférencesModifier