Ouvrir le menu principal

En chimie, antimonite se réfère aux sels d'antimoine III tels NaSb(OH)4 et NaSbO2 (métaantimonite) qui peuvent être préparés en faisant réagir des alcalins avec le trioxyde d'antimoine III Sb2O3[1].

Il existerait des sels d'acide antimonique, « Sb(OH)3 » mais dont l'existence est douteuse et les tentatives d'isolement forment généralement Sb2O3.xH2O, oxyde d'antimoine(III) hydraté, qui se transformera lentement en Sb2O3[2].

En géologie, le minéral stibine, Sb2S3, est parfois appelé « antimonite ».

Les antimonites peuvent se comparer aux antimoniates qui contiennent de l'antimoine au stade d'oxydation +5.

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Egon Wiberg et Bernhard J. Aylett, Inorganic chemistry, San Diego Berlin New York, Academic Press De Gruyter, , 1884 p. (ISBN 978-0-12-352651-9, OCLC 48056955)
  2. (en) N. N. Greenwood et A. Earnshaw, Chemistry of the elements, Oxford Boston, Butterworth-Heinemann, , 2e éd. (1re éd. 1984), 1341 p. (ISBN 978-0-7506-3365-9, OCLC 804401792, notice BnF no FRBNF44650572)