Anne de La Roche-Guilhem

écrivaine française

Anne de La Roche-Guilhem ou La Roche-Guilhen, née à Rouen le et morte en Angleterre en 1707 ou 1710, est une écrivaine et traductrice française.

Anne de La Roche-Guilhem
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Prononciation

BiographieModifier

Fille de Charles de Guilhem et Marie-Anne d'Azémar, elle est, par sa mère, petite-nièce du poète Saint-Amant. Anne de La Roche-Guilhem acquiert une notoriété dans la république des lettres par plusieurs ouvrages de fiction.

Protestante habitant Paris, elle émigre en Angleterre à la révocation de l'édit de Nantes (1685), peut-être en passant par la Hollande[1]. Son père, mort sans fortune, elle-même n'ayant jamais abjuré, elle cherche en vain des protectrices en dédiant certaines de ses œuvres à des princesses, ou à Charles II : Rare-en-Tout sa comédie-ballet, fut composée pour l'anniversaire de ce roi (1677). Elle traduit des œuvres espagnoles. Enfin établie à Londres elle y meurt entourée d'amis huguenots. La circulation de ses ouvrages, écrits en Angleterre, imprimés en Hollande, distribués clandestinement en France, montre comment fonctionnaient les réseaux protestants de cette époque troublée[2].

ŒuvresModifier

  • Œuvres diverses de Mlle de La R** G*** (La Roche-Guilhem), contenant quelques histoires galantes et plusieurs autres pièces À Amsterdam chez J. F. Bernard, 1711 Lire en ligne sur Gallica
  • 1674 : Almanzaïde, Paris, Barbin.
  • 1674-75 : Arioviste, histoire romaine, Paris, Barbin.
  • 1675 : Astérie ou Tamerlan, Paris, Barbin.
  • 1675 : Journal Amoureux d'Espagne (attribution incertaine). Suivant la copie imprimée à Paris. (édition clandestine)
  • 1677? : Le Comte d'Essex, Paris, Claude Barbin.
  • 1677 : Rare-en-Tout (comédie-ballet, 3 actes, vers), London, Bentley and Magnes. Théâtre royal de Whitehall (Londres), Éd. Perry Gethner
  • 1687 : Zamire, La Haye, Troyel.
  • 1688 : Le Grand Scanderberg, Amsterdam, Savouret.
  • 1690 : Intrigues Amoureuses des Quelques Anciens Grecs, La Haye, Henry van Bulderen.
  • 1691 : Zingis, Histoire tartare, La Haye, Henry van Bulderen.
  • 1691 : Nouvelles historiques, La Haye, Henry van Bulderen.
  • 1693 : Le Duc de Guise (attribution incertaine), La Haye, Henry van Bulderen.
  • 1694 : Histoire chronologique d'Espagne, commençant à l'origine des premiers habitants du pays et continuée jusqu'à présent. Tirée de Mariana et des plus célèbres auteurs espagnols. Par Mlle. D*** (attribution incertaine), Rotterdam, Abraham Acher.
  • 1694 : Histoire des amours du duc d'Arione (attribution incertaine), La Haye, Abraham Troyel.
  • 1694 : Histoire Amoureuse de Dom Jean d'Autriche (attribution incertaine), La Haye, Abraham Troyel, Marchand Libraire, dans la grand Salle de la Cour.
  • 1695 : Amours de Néron, La Haye, Abraham Troyel.
  • 1697 : Histoire des favorites contenant ce qui s'est passé de plus remarquable sous plusieurs règnes, Amsterdam, Paul Marret. Marret—Éd. Els Höhner, *Histoire des favorites, Saint-Étienne, PUSE «la cité des dames», 2005.
  • 1700 : L'amitié singulière, Amsterdam, Abraham Troyel.
  • 1702 : Jacqueline de Bavière, Comtesse de Hainaut. Nouvelle Historique, Amsterdam, Paul Marret, 1707. Télécharger
  • Dernières œuvres de Mademoiselle La Roche Guilhen, contenant plusieurs Histoires galantes, Amsterdam, Paul Marret, 1708.

TraductionsModifier

  • L'Histoire des guerres civiles de Grenade, de Ginés Pérez de Hita; C. Barbin, 1683.
  • Histoire chronologique d'Espagne, commençant à l'origine des premiers habitants du Pays, et continuée jusqu'à présent, tirée de Mariana, et des plus celebres Auteurs Espagnols, Rotterdam, Abraham Acher, 1796[3].
  • Sigismond, Prince de Pologne, dans Œuvres diverses de Mademoiselle de la R*** G***, contenant quelques histoires galantes et plusieurs autres pièces, Amsterdam, Jean Frédéric Bernard, 1711[3].

Éditions modernesModifier

  • Rare-en-tout, éd. Juliette Cherbuliez, dans Théâtre de femmes. Vol. 2: XVIIe siècle, dir. A. Evain, P. Gethner & H. Goldwyn, vol.2, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2008.

BibliographieModifier

  • A. Calame, Anne de La Roche-Guilhen, romancière huguenote (1644-1707) (« Études de philologie et d'histoire », 24), Genève, Droz, 1972, 98 p.
  • Amelia Sanz, « Anne de La Roche-Guilhem, “Rare en tout” », dans Portraits de traductrices, sous la direction de Jean Delisle. Ottawa, Presses Univ. d’Ottawa, 2002, p. 55-85
  • Jean Delisle, Portraits de traductrices, Artois Presses Université, 2002

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La tradition de son passage par la Hollande n'est sans doute pas exacte, selon l'analyse d'Amelia Sanz, « Anne de La Roche-Guilhem, “Rare en tout” », dans Portraits de traductrices, sous la direction de Jean Delisle. Ottawa, Presses Univ. d’Ottawa, 2002, p. 64
  2. Biographie SIEFAR
  3. a et b Jean Delisle, Portraits de traductrices, Artois Presses Université, (ISBN 978-2-7603-1676-8 et 2-7603-1676-9, OCLC 144082969, lire en ligne)

Liens internesModifier

Liens externesModifier