Anne Moody

écrivaine américaine

Anne Moody, née le dans le comté de Wilkinson, dans le Mississippi aux États-Unis et morte le à Gloster dans le Mississippi, est une écrivaine américaine qui a écrit sur la vie des femmes noires dans le Mississippi dans les années 1960. Elle soutient toute sa vie le mouvement américain des droits civiques en militant dans la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP, en français : « Association nationale pour la promotion des gens de couleur ») ou encore le Congress of Racial Equality (CORE, en français « Congrès pour l'égalité des races ») et le Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC, en français : « Comité de coordination non-violent des étudiants »). Ayant elle-même vécu des épisodes racistes quand elle était petite à Centreville, Mississippi, elle continue à se battre contre le racisme tout au long de sa vie d'adulte dans le Sud des États-Unis[1].

Anne Moody
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Gloster, Mississippi (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Tougaloo College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Premières annéesModifier

Moody née Essie Mae Moody[2] le , est l’aînée d'une famille de huit enfants[3]. Ses parents se séparent alors qu’elle est âgée de 5 ou 6 ans[1], elle vit avec sa mère, Elmira, aussi nommée Toosweet. Sa mère vit à Centreville dans le Mississippi, son père, lui, vit avec sa nouvelle femme, Emma, vers Woodville[1]. Très jeune, elle travaille pour des familles blanches des environs, fait des ménages et aide les enfants à faire leurs devoirs ce qui lui rapporte seulement quelques dollars par semaine, et ce, tout en remportant de nombreuses récompenses à l’école et en aidant l’église de Mount Pleasant[1]. Après avoir été diplômée avec mention dans une école ségrégationniste, qui ne scolarise que des noirs, elle intègre le Natchez Junior College en 1961[4], qui est aussi une école réservée aux noirs, grâce à une bourse en basket-ball[1].

Engagement militantModifier

Moody va à étudier à Tougaloo College grâce à une bourse, pour obtenir son baccalauréat. Elle s’engage dans le Congress of Racial Equality, dans la National Association for the Advancement of Colored People et le Student Nonviolent Coordinating Committee. Après avoir obtenu son diplôme, elle s’investit dans le mouvement des droits civiques, participe aux manifestations ; lors d'un sit-in au restaurant de Woolworth à Jackson, la foule s'en prend à elle, ainsi qu'à une de ses amies, Joan Trumpauer (en) et à un professeur de son école, John Salter[5], qui participent au sit-in avec elle ; la foule leur jette de la farine, du sel, du sucre et de la moutarde [6], comme l’illustre une photo parue dans le Jackson Daily News[7]. Deux semaines après le sit-in, le chef de la NAACP, Medgar Evers, est assassiné devant sa maison de famille à Jackson[8]. Elle-même est arrêtée à Jackson pour avoir tenté de protester dans un bureau de poste avec 13 autres protestataires, tels que Joan Trumpauer, Doris Erskine, Jeanette King et encore Lois Chaffee[1].

Pendant le Freedom Summer en 1964, Moody travaille pour le Congrès pour l'égalité des races dans la ville de Canton dans le Mississippi. En 1967, elle épouse Austin Straus, un homme blanc, étudiant de troisième année à l’université de New York (NYU). En 1971, elle donne naissance à Sasha Strauss[9]. En 1972, elle déménage avec sa famille à Berlin après avoir reçu une bourse, ils y restent jusqu’à 1974, date à laquelle ils retournent en Amérique. Dès son retour, elle écrit la suite de son autobiographie intitulée Farewell to Too Sweet, qui évoque sa vie de 1974 à 1984, et dans une interview de 1985 avec Debra Spencer, Anne Moody évoque l'idée d’écrire d’autres mémoires[9], qui sont restés non publiés. Elle est aussi militante dans le mouvement antinucléaire. Elle se réinstalle dans le Mississippi dans les années 1990[10], même si elle ne s’y est jamais senti à l’aise, d’après sa sœur Adline Moody[8].

AutobiographieModifier

L'autobiographie d’Anne Moody, Coming of Age in Mississippi[11], publiée en 1968, est célèbre pour être le portrait réaliste de la vie d’une jeune Afro-américaine avant et pendant le mouvement des droits civiques (1954-1968). Son point de vue sur la vie dans le Mississippi rural est unique mais pas exceptionnel : Anne Moody a grandi dans une famille où sa mère rejetait toute mise en cause de l'ordre établi ou même du concept de ségrégation[1]. Son autobiographie a été publiée en sept langues et vendue dans le monde entier.

Après 1968Modifier

Après son divorce d'avec Austin Straus en 1977, Anne Moody s'implique davantage dans le mouvement des droits civiques. En 1969, Coming of Age in Mississippi a reçu le Brotherhood Award de la part du National Council of Christians and Jews (« Conseil National des Chrétiens et des Juifs ») et le prix du meilleur livre de l'année de la National Library Association[12].

En 1972, Moody travaille comme artiste résidente à Berlin. Elle continue à travailler à Cornell et en 1975, publie un recueil de nouvelles intitulé Mr. Death: Four Stories. L'une d'entre elles, New Hope for the Seventies, remporte le prix d'argent du magazine Mademoiselle. Moody refuse d'apparaître en public ou d'accorder des interviews[13] à l’exception de l'interview précédemment mentionnée avec Debra Spencer en 1985[9]. Moody n'est pas sous les projecteurs pendant et après le mouvement des droits civiques, en partie parce que (comme beaucoup de gens) elle a besoin de temps pour guérir des blessures physiques comme psychologiques reçues pendant son combat[9]. Elle vit à New York, travaille comme conseillère pour le New York City Poverty Program et travaille sur un livre, The clay Guilly, avant sa mort[12].

Anne Moody décède le , à l'âge de 74 ans, à Gloster dans le Mississippi[10], probablement des suites d'une maladie neuro-dégénérative, auprès de sa sœur qui prenait soin d'elle[14],[15].

Elle repose au Mount Pleasant Baptist Church Cemetery de Centreville dans le Mississippi[16].

Œuvres (sélection)Modifier

  • Coming of Age in Mississippi, New York, Dial Press, , rééd, 2004, (ISBN 978-0385337816)
  • Mr. Death: Four Stories, éd. Harper & Row, 1975
  • Famous People Stories: 4th Grade Reading Level, éd. Turman Publishing, 1981
  • Civil Rights: The African-American Struggle for Equality, co-rédigé avec Robert Penn Warren, éd. Houghton Mifflin, 1999

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g Anne Moody, Coming of Age in Mississippi, Mississippi, , 424 p. (ISBN 978-0-385-33781-6)
  2. (en) « Anne Moody | Biography & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 12 juin 2019)
  3. (en-US) The Associated, « Anne Moody, Mississippi civil rights activist, dies at 74 », sur nola.com, (consulté le 7 mars 2019)
  4. (en-US) « Anne Moody », sur Biography (consulté le 7 mars 2019)
  5. (en) « The Leadership Lessons of Medgar Evers », sur Not Be Moved (consulté le 7 mars 2019)
  6. (en) « Woolworth's sit-in activist Anne Moody, 74, dies », sur USA TODAY (consulté le 7 mars 2019)
  7. (en-GB) Erica Buist, « That’s me in the picture: Hunter Gray is attacked at a civil rights protest in Jackson, Mississippi, 28 May 1963 », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 14 mars 2019)
  8. a et b (en-US) The Associated, « Anne Moody, Mississippi civil rights activist, dies at 74 », sur nola.com, (consulté le 14 mars 2019)
  9. a b c et d « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 14 mars 2019)
  10. a et b (en) « Anne Moody: Civil rights activist who wrote about the hardship and », sur The Independent, (consulté le 14 mars 2019)
  11. « Anne Moody-Civil Rights Activist », sur www.myblackhistory.net (consulté le 12 juin 2019)
  12. a et b « Voices from the Gaps », sur conservancy.umn.edu (consulté le 14 mars 2019)
  13. « Anne Moody, Mississippi writer and civil rights activits », sur www.mswritersandmusicians.com (consulté le 14 mars 2019)
  14. (en) « Anne Moody, author of 'Coming of Age in Mississippi,' has died », sur The Clarion Ledger (consulté le 14 mars 2019)
  15. (en-US) Margalit Fox, « Anne Moody, Author of ‘Coming of Age in Mississippi,’ Dies at 74 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 14 mars 2019)
  16. (en-US) « Anne Moody », sur Find a grave

Articles connexesModifier

Liens externesModifier