Ouvrir le menu principal

Les Annales de l'Est sont une revue d'histoire française fondée en 1887 par la Faculté des lettres de Nancy. Désormais portée par l'Association des historiens de l'Est, elle publie des articles scientifiques portant principalement sur l'histoire (antique, médiévale, moderne et contemporaine) de l'Est de la France, et notamment la Lorraine, mais aussi sur celle de la Grande Région.

HistoriqueModifier

En 1887, observant que plusieurs facultés des lettres de province publient des revues de très haute valeur qui témoignent de la solidité de leur enseignement et de l'activité incessante de leurs professeurs[1], la Faculté des lettres de Nancy décide de lancer sa propre revue : les Annales de l'Est.

Revue trimestrielle, elle est consacrée spécialement « à l'histoire, à la littérature, aux dialectes de nos contrées[2] ». Dans le contexte de l'époque, l'Alsace-Moselle étant rattachée à l'Allemagne depuis 1871, le texte précise que, par « nos contrées », il faut comprendre la Lorraine, naturellement, mais aussi l'Alsace, car, pour reprendre les mots des auteurs, « ... nous ferons non pas de la politique, mais de l'histoire et de la science ; nous ne saurons pourtant oublier que l'Alsace a été une province française et que son passé nous appartient ».

Sous l'influence d'Alexandre de Saint-Léger[3], la Faculté des lettres de Lille se rapproche de celle de Nancy, pour créer, en 1905, les Annales de l'Est et du Nord, qui paraitront jusqu'en 1909. Mais la collaboration cesse en 1909, chacun repartant de son côté : les Annales de l'Est retrouvent leur nom originel, alors que les Annales du Nord sont créées, le premier numéro paraissant en janvier 1910[4].

La parution se poursuit continûment jusqu'en 1939, où elle s'interrompt, pour ne reprendre qu'en 1950 (la quatrième série s'arrête en 1939 (7e année), et la cinquième série débute en 1950)[5]. La parution se poursuit depuis.

ÉvaluationModifier

Les Annales de l'Est figurent dans la liste élaborée par l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur en 2009 visant à définir, dans le domaine des sciences humaines et sociales, un « périmètre de scientificité[6] ». En 2016, la revue figure à nouveau dans la liste révisée par le Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur[7].

Notes et référencesModifier

  1. Début de l'Avis publié en début du premier numéro de la revue, consultable sur Gallica.
  2. Ibid.
  3. Présentation d'Alexandre de Saint-Léger, professeur titulaire de la chaire d'histoire de Lille et des provinces du Nord de la France à la Faculté des lettres de Lille), fondateur, puis directeur de la Revue du Nord, sur le site de l'Université Charles-de-Gaulle - Lille 3.
  4. Philippe Marchand, « Des Annales de l'Est et du Nord à la Revue du Nord. Naissance d'une revue historique universitaire régionale (1905-1914) », Revue du Nord, no 386,‎ , p. 533-552 (DOI 10.3917/rdn.386.0533).
  5. Consulter la fiche SUDOC des Annales de l'Est.
  6. Listes des revues AERES pour le domaine Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie, mars 2009, p.1 et 2.
  7. https://f-origin.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/2836/files/2015/10/Revue-AERES-HCERES-mars2016.xlsx

BibliographieModifier

  • Regards croisés sur la Lorraine et le Monde à la Renaissance, Annales de l'Est, , 436 p.
  • Héritages - Universités d'hiver de Saint-Mihiel 2012, Annales de l'Est, , 406 p.

Liens externesModifier