Angelo Piò

sculpteur italien

Angelo Gabriello Piò, né à Bologne en 1690 et mort dans la même ville en 1770, est un sculpteur italien de style Rococo.

Angelo Gabriello Piò
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Maîtres

BiographieModifier

En 1711 et 1712, Angelo Piò étudie à Bologne avec Andrea Ferreri (1673-1744) [1] et Giuseppe Mazza[2]. Après 1718, il étudie à Rome avec Camillo Rusconi[1].

En 1721, Piò devient membre de l'Accademia Clementina à Bologne. Il travaille avec les principaux architectes bolonais de l'époque: Carlo Francesco Dotti, Alfonso Torreggiani et Giuseppe Antonio Ambrosi[2] [1].

ŒuvreModifier

Piò a principalement travaillé le stuc et la terre cuite, dans le style  Rococo d'Émilie-Romagne[1]. Il a utilisé ces matériaux en raison de la rareté de la pierre et du marbre, mais il était capable d'imiter fidèlement la sculpture sur pierre. Ses œuvres traitent pour la plupart de sujets religieux, allégoriques ou mythologiques[2].

Parmi ses œuvres les plus importantes, on trouve Force et Prudence (Bologne, palais Gozzadini), Agonie dans le Jardin (église paroissiale de San Giovanni in Persiceto) et le monument funéraire du Général Marsili (1733, San Domenico, Bologne)[1].

Angelo Piò est aussi l'auteur d'une vingtaine de statues de plâtre pour le Sanctuaire de San Luca, réalisées à partir de 1746. Il a également réalisé un buste posthume en cire de l'architecte Carlo Francesco Dotti qui a conçu le sanctuaire et dans lequel il est conservé[2].

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • Piò, Angel Gabriel, Treccani (lire en ligne)
  • « STUCCHI DI ANGELO GABRIELLO PIÒ », Direzione Regionale per i Beni Culturali e Paesaggistici dell'Emilia-Romagna (consulté le 13 janvier 2013)
  • Giampietro Zanotti, Storia Dell'Accademia Clementina Di Bologna Aggregata All'Instituto Delle Scienze E Dell'Arti: Contenente Il Terzo E Quarto Libro, Volpe, (lire en ligne), « Angelo Gabriello Piò », p. 245

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :