Angela Krauß

écrivaine allemande
Angela Krauß
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
ChemnitzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Prix Ingeborg-Bachmann ()
Stadtschreiber von Graz (d) ()
Médaille Johannes-Bobrowski (d) ()
Prix Thomas-Valentin (d) ()
Prix Rainer-Malkowski ()
Prix Franz-Nabl ()
Prix Wilhelm-Müller (d) ()
Christine Lavant prize (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Angela Krauß ou Angela Krauss, née le à Chemnitz, est une écrivaine allemande.

BiographieModifier

Angela Krauß naît en 1950 à Chemnitz[1]. Elle étudie l'économie publicitaire de 1969 à 1972 à l'École supérieure technique de publicité et de design de Berlin-Est. Elle travaille ensuite dans la publicité et les relations publiques. De 1976 à 1979, elle étudie à l'Institut littéraire Johannes R. Becher de Leipzig, où elle vit en tant qu'écrivaine indépendante depuis 1981. En 2000, elle enseigne la poésie à l'Université de Paderborn, en 2004, à l'Université de Francfort-sur-le-Main[2] et en 2016, à la faculté de théologie de l'Université Humboldt de Berlin.

EngagementModifier

Angela Krauß est membre du PEN-Zentrum Deutschland (de)[3] et de la Sächsische Akademie der Künste (de)[2] ; depuis 2006, elle est également membre à part entière de l'Académie des sciences et des lettres de Mayence[4] et depuis 2014 de l'Académie des arts de Berlin.

Prix et distinctionsModifier

ŒuvresModifier

  • Das Vergnügen (Le Plaisir[1]). Aufbau-Verlag, Berlin und Weimar 1984
  • Das Glashaus (La Maison de verre[1]), Aufbau-Verlag, Berlin und Weimar 1988
  • Der Dienst (Le Service[1]). Suhrkamp Verlag, Francfort-sur-le-Main 1990
  • Dienst-Jahre und andere Prosa, Aufbau-Verlag, Berlin und Weimar 1991
  • Die Überfliegerin (de). Suhrkamp Verlag, Frankfurt am Main 1995
  • Sommer auf dem Eis. Frankfurt am Main 1998
  • Leipzig im Umbruch, (mit Fotografien von Ralf Schuhmann und einem Text von Ingo Andreas Wolf), Verlag der Kunst, Dresden 1999, (ISBN 90-5705-142-7)
  • Milliarden neuer Sterne. Suhrkamp Verlag, Frankfurt am Main 1999
  • Formen der inneren und äußeren Welt. Paderborn 2000
  • Weggeküßt. Suhrkamp Verlag, Frankfurt am Main 2002, (ISBN 3-518-41355-4)
  • Orte, Leipzig 2003
  • Die Gesamtliebe und die Einzelliebe, Poetikvorlesungen. Suhrkamp Verlag, Frankfurt am Main 2004
  • Wie weiter (de). Suhrkamp Verlag, Frankfurt am Main 2006
  • Triest. Theater am Meer. Insel Verlag, Frankfurt am Main und Leipzig 2007 (Insel-Bücherei 1290)
  • Ich muß mein Herz üben. Gedichte. Insel Verlag, Frankfurt am Main und Leipzig 2009 (Insel-Bücherei 1315)
  • Im schönsten Fall. Suhrkamp Verlag, Berlin 2011
  • Eine Wiege. Suhrkamp Verlag, Berlin 2015, (ISBN 978-3-518-42468-1)

[2],[7],[8],[9]

HörbücherModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Angela Krauss », sur universalis.fr.
  2. a b c d e f g h i j k l m et n (de) « Sächsische Akademie der Künste, Angela Krauß », sur sadk.de
  3. (de) « PEN Mitglieder mit K », sur pen-deutschland.de (consulté le 8 décembre 2017)
  4. Mitgliedseintrag von Angela Krauß bei der Akademie der Wissenschaften und der Literatur Mainz, abgerufen am 16. Oktober 2017
  5. « Villa Massimo-Stipendiaten, Casa Baldi 1999 », villamassimo.de (consulté le 8 décembre 2017)
  6. « http://www.thomas-valentin-gesellschaft.de/thomasvalentinpreis/thomasvalentinpreis.htm »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)[Quoi ?]
  7. « Leipzig 1999, Text zum Fotoband "Leipzig im Umbruch" » [GiF], schuhmann-foto.de (consulté le 8 décembre 2017)
  8. « 17. Paderborner Gastdozentur: Die Gesamtliebe und die Einzelliebe » [PDF] (320kb), kw.uni-paderborn.de (consulté le 8 décembre 2017)
  9. « Angela Krauss: Orte [Gedichtzyklus] », leipziger-bibliophilen-abend.de (consulté le 8 décembre 2017)
  10. « Dichtung des 20. Jahrhunderts: Meine 24 sächsischen Dichter », audible.de (consulté le 8 décembre 2017)

Liens externesModifier