Android One

Android One est une version du système d'exploitation Android presque dépourvue de surcouche et bénéficiant très rapidement des nouvelles mises à jour. Android One est développé par Google en collaboration étroite avec certains constructeurs, notamment HMD Global pour les smartphones Nokia, Xiaomi, Motorola Mobility et HTC[1]. Conçus pour être en permanence dotés de la dernière technologie Android, les smartphones Android One ne sont pas modifiés par les sociétés qui les fabriquent qui se concentrent sur la partie hardware. Google garantit, à travers le programme Android One, des mises à jour de sécurité régulières pendant au minimum trois ans et des mises à jour Android OS pendant au minimum deux ans[2].

Android One
Android One green logo new.svg
Caractéristiques
Développeur
Type
Date de sortie
Système d'exploitation
Site web

HistoireModifier

Le projet initialModifier

Android One a été lancé par Sundar Pichai, ancien chef de produit et actuel PDG de Google[3]. Avant Android One, il fallait souvent au moins un an avant que la dernière mise à jour d'Android n'arrive sur des appareils autres que Google[4]. Le projet initial était différent de celui actuel ciblant les smartphones de haute et moyenne gamme. Il visait en effet au contraire le marché indien des appareils bas de gamme[5]. Pichai a déclaré que l'ensemble initial de périphériques partageait un matériel commun, car ils étaient basés sur la plate-forme de référence, mais qu'un nombre croissant de périphériques devait être lancés à l'avenir[6]. Les mises à jour de sécurité et du système ont été gérées par Google pour le premier ensemble d’appareils Android One, comprenant le système sur puce à quatre cœurs MT6582 de MediaTek[7].

En 2014, les téléphones Android One ont été déployés au Pakistan, au Bangladesh, au Népal [8] Indonésie, aux Philippines, au Sri Lanka, au Myanmar [9] et dans d'autres pays de l'Asie du Sud[10]. Les premiers smartphones Android One étaient des marques indiennes Micromax, Spice et Karbonn en , les smartphones de deuxième génération Android One étaient des marques indonésiennes Mito Impact, Evercoss One X, voyage Nexian en est le premier Android One préinstallé avec Android Lollipop. D'autres fabricants, dont QMobile, ont lancé un appareil Android One nommé QMobile A1 [11] le au Pakistan. Android One lancé au Nigeria en avec l'Infinix Hot 2 X510 (1 et 2 GB RAM) et est devenu le premier Android One en Afrique[12]. Infinix Hot 2 X510 a également été exporté vers d’autres pays africains tels que l’Égypte, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Kenya, le Cameroun, l’Ouganda et des pays asiatiques comme les Émirats arabes unis, le Pakistan et l’Indonésie (2). D'autres fabricants [13] ont progressivement suivi.

Face aux avantages que présente Android One pour des consommateurs exigeant une adoption rapide des nouveautés, Google prend la décision de scinder le projet initial. Android One sera réorienté vers le marché moyen et haut de gamme tandis qu'une nouvelle édition, baptisée Android Go, se concentrera sur le marché initial des smartphones bas de gamme et des pays émergents.

Évolution vers le marché haut de gammeModifier

En 2017, Google lance Android Go, une version allegée qui prend le relais sur les appareils d'entrée de gamme tandis qu'Android One se concentre désormais sur les smartphones de moyenne et haute gammes. Jon Gold, responsable des partenariats Android One chez Google, a décrit l'évolution de ce programme vers des appareils haut de gamme comme une continuation du programme Nexus de Google, dans lequel le système d'exploitation était sous contrôle de Google permettant ainsi des années de mises à jour rapides, mais dont la partie hardware étaient fabriquée par d'autres sociétés[14]. Il est destiné aux appareils avec 2 Go de RAM ou moins.

Le , Android One et Xiaomi ont annoncé conjointement que le Xiaomi Mi A1 était le premier appareil Android One conforme à la charte de programme évoluée visant à offrir aux utilisateurs des smartphones fonctionnant sur le système d'exploitation Android non modifié doté de la dernière technologie Google, et mises à jour régulières de la sécurité et du système d'exploitation. Le Mi A1 a été le premier appareil Android One à être commercialisé dans plus de trente-six marchés. Il a été vendu par le biais de divers distributeurs en ligne et hors ligne, notamment les maisons Mi Homes de Xiaomi, dont les ventes d'appareils sont concentrées en Inde, en Indonésie, en Russie et à Taiwan. En , le MVNO Google Fi a présenté le premier appareil Android One disponible aux États-Unis avec l'Android One Moto X4[15].

En , HMD Global, le fabricant de smartphones Nokia, a annoncé que la société avait rejoint le programme Android One[16],[17].

En , Android One a reçu un nouveau logo[18].

CaractéristiquesModifier

Les appareils sont approuvés par Google et les fabricants d'équipement d'origine (OEM) répondent à ces exigences[2] :

  • À des mises à jour Android OS depuis deux ans ;
  • À des mises à jour de sécurité régulières pendant trois ans ;
  • Expédié avec une interface Android ;
  • Services Google intacts.

Android One présente les caractéristiques suivantes :

  • Quantité minimale de bloatware[2] ;
  • Extras tels que Google Play Protect et la suite de sécurité Google anti-détection des logiciels malveillants[2] ;
  • Les téléphones Android One donnent la priorité à l'activité en arrière-plan de vos applications les plus importantes, réduisant ainsi la consommation d'énergie[19].

En ce qui concerne le système d’exploitation Android et les mises à jour de sécurité, la page d’entrée officielle de Android One indique (en petits caractères à la fin de celle-ci) : « Confirmez la durée exacte de la prise en charge des téléphones de votre territoire par le fabricant du smartphone. Les mises à jour de sécurité mensuelles doivent être prises en charge pendant au moins trois ans après la publication initiale du téléphone. » [20]

Un article de blog du dans Google indiquait : « Un accès plus rapide aux mises à jour Android OS pendant deux ans, y compris aux dernières innovations de Google en matière d'intelligence artificielle; parmi les appareils les plus sécurisés de l'écosystème avec des mises à jour de sécurité régulières depuis trois ans et Google Play Protect intégré »[21].

Google confirme que la promesse de fournir deux ans de mises à jour sur les appareils Android One est toujours valable et que la conception de leur site Web n’a aucune incidence sur la promesse de ce programme[22].

RéférencesModifier

  1. Android.com - Android One - Découvrez la famille Android One
  2. a b c et d "Android One: Best Phones". xda-developers.com. From the article: "Android One phones must receive regular security updates for three years. Android One phones are guaranteed Android OS updates for two years."
  3. « Sundar Pichai - CEO of Google » [archive du ] (consulté le 19 août 2015)
  4. Singh, Charanjeet (December 26, 2018). "Stock Android vs Android One vs Android Go: Which Android Is Best For You?". fossbytes.com.
  5. « Android One Was Conceived With India in Mind, Says Google's Sundar Pichai | NDTV Gadgets360.com » [archive du ], Gadgets.ndtv.com, (consulté le 30 janvier 2016)
  6. « NDTV Gadgets » [archive du ], Android One Was Conceived With India in Mind, Says Google's Sundar Pichai, NDTV Correspondent, (consulté le 15 décembre 2014)
  7. MediaTek Teams With Google on Android One™ to Create Affordable Smartphones for Emerging Markets « https://web.archive.org/web/20140919005936/http://www.mediatek.com/en/news-events/mediatek-news/mediatek-teams-with-google-on-android-one-to-create-affordable-smartphones-for-emerging-markets/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  8. « Google officially launches Android One Smartphones in Nepal – Lifestohack Nepali » [archive du ], np.lifestohack.com (consulté le 28 décembre 2014)
  9. « Android One says မင်္ဂလာပါ to Myanmar » [archive du ] (consulté le 11 mai 2018)
  10. « Android One: Google's push to rule the smartphone world » [archive du ], (consulté le 16 septembre 2014)
  11. official Partner in Pakistan for Android OneModèle {{Lien brisé}} : paramètres « url » et « titre » manquants. ,
  12. « Infinix Hot 2: First Android One Phone in Nigeria, Africa » [archive du ] (consulté le 18 août 2015)
  13. (en-US) « Android One Arrives UAE As Infinix Hot 2 Goes Live On Sale - Naija Android Arena » [archive du ], www.naijaandroidarena.com (consulté le 7 mai 2017)
  14. (en) Wong, « Google's revamped Android One program picks up where the Nexus left off », Mashable (consulté le 8 mai 2019)
  15. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 28 décembre 2018)
  16. "Nokia and Android | Nokia phones". www.nokia.com.
  17. « HMD/Nokia’s smartphones join Google’s Android One program ‘leading the charge’ – TechCrunch » [archive du ], techcrunch.com (consulté le 25 février 2018)
  18. Schoon, Ben (February 24, 2019). "Android One quietly gets a new logo alongside MWC product launches". 9to5google.com.
  19. "Android One: Secure, up-to-date and easy to use.". Android.
  20. Android One « https://web.archive.org/web/20180904113317/https://www.android.com/one/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), . Entry page at Android.com
  21. The best of Android and Google with Android Oreo (Go edition) and Android One « https://web.archive.org/web/20181001070126/https://www.blog.google/products/android/best-android-and-google-android-oreo-go-edition-and-android-one/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), . Google blog. 22 Feb 2018. By Hiroshi Lockheimer, Senior Vice President, Platforms & Ecosystems.
  22. (en-US) « Google assures that Android One devices will get 2 years of guaranteed Android updates », PC Magazine India, (consulté le 27 mars 2019)