Ouvrir le menu principal

André Ray

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ray.

André Ray
Fonctions
Député de l'Isère
Législature XVIe (Troisième République)
Prédécesseur Albert Perrin
Maire de Tignieu-Jameyzieu
Biographie
Nom de naissance André Victor Ray
Date de naissance
Lieu de naissance Valence (Drôme)
Date de décès (à 80 ans)
Lieu de décès Lyon (Rhône)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique PRRRS
Profession Industriel

André Ray, né le à Valence (Drôme) et mort le à Lyon (Rhône), est un homme politique français.

Sommaire

BiographieModifier

André Ray est un industriel.

En 1939, il est maire de Tignieu-Jameyzieu, devient conseiller d'arrondissement et est élu président de l'association des maires et adjoints du canton de Crémieu.

Il est candidat à la députation dans la 2e circonscription de La Tour du Pin, à la suite du décès d'Albert Perrin. Il est élu le par 6.253 voix contre 4.553 voix pour Bourjon au second tour. Son élection est validée le .

Son mandat de parlementaire est prolongé de 2 ans car un décret de juillet 1939 a prorogé jusqu'au le mandat des députés élus en mai 1936.

Il décide de voter favorablement l'attribution des pleins pouvoirs constituants au maréchal Pétain le mercredi lors du congrès de Vichy.

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandat local
Mandat parlementaire

SourcesModifier

  • « André Ray », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier