André Lefèvre d'Ormesson (1577-1665)

homme d'État et magistrat français

André Lefèvre d'Ormesson (1577-1665) est un homme d'État et magistrat français, membre de la famille Lefèvre d'Ormesson.

André d'Ormesson
Image dans Infobox.
André Lefèvre d'Ormesson, burin par Robert Nanteuil, 1654.
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Enfant

BiographieModifier

Doyen du conseil d'État, il vécut jusqu'à 89 ans, et fut célébré par Gui Patin - qui avait pourtant la dent dure - , pour "son extrême probité et sainteté de sa vie".

En 1604, il avait épousé Anne Le Prévost, qui lui apporta en dot la terre d'Amboile, près de Saint-Maur, voisine de la terre d'Ormesson, dont le nom l'emporta. Ils eurent comme troisième fils, Olivier Le Fèvre d'Ormesson, né en 1616.

Ils avaient leur chapelle dans l'église Saint-Nicolas-des-Champs, à Paris. Son monument funéraire (disparu) y fut sculpté par Etienne Le Hongre.

Il a laissé des Mémoires dont le manuscrit est conservé à la bibliothèque municipale de Rouen[1]. On y trouve notamment un témoignage précieux sur l'enseignement des humanités à la fin du XVIe siècle (il fut élève au Collège du Cardinal-Lemoine, de 1586 à 1590).

RéférencesModifier

  1. Journal d'Olivier Lefèvre d'Ormesson. et extraits des mémoires d'André Lefèvre d'Ormesson. T. premier, 1643-1650 / publ. par M. Chéruel, 1860-1861 (lire en ligne)

Article connexeModifier