André Chenue

entreprise française

André Chenue
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonymeVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social La Plaine Saint-DenisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Déménagement et logistiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.chenue.comVoir et modifier les données sur Wikidata

André Chenue est une société française de transport, de manutention et de conservation spécialisée dans les œuvres et objets d'art.

HistoireModifier

La société remonte à 1760, quand André Chenue officiait en tant que layetier-emballeur[1], au service exclusif de la reine Marie-Antoinette[2]. Il fabrique des boîtes, des cartons, des malles, des caisses destinées à protéger et transporter certains biens de la famille royale.

Par la suite, Chenue devient fabricant de caisses, malles et boîtes destinées au transport ou au rangement des vêtements des monarques, des familles princières. En 1848, elle est signalée comme emballeur à Paris, rue Croix-des-Petits-Champs, chargée du transport entre autres des productions de la manufacture de Sèvres et ayant des contacts avec les douanes londoniennes[3].

Au tournant du XXe siècle, Maurice Chenue développe les activités de la maison en direction des musées et des familles bourgeoises (militaires de haut-rang, industriels), et offre un service de garde-meuble. Il est trésorier de la chambre syndicale des entreprises de déménagement[4],[5]. La firme expose ses services durant les foires internationales de Paris (1900), Londres (1908) et Bruxelles (1910)[6].

Implantée à La Plaine Saint-Denis, cette société anonyme est aujourd'hui spécialisée dans la logistique et la conservation des œuvres d'art. Depuis 2011, elle gère entre autres une partie de la logistique transport de l'Hôtel Drouot[7].

Elle est rattachée depuis 1995 au groupe Horus Finance[8].

RéférencesModifier

  1. « layetier(-emballeur) », définition sur le site du CNRTL.
  2. « André Chenue (firme) », sur data.bnf.fr.
  3. Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature, Paris, Firmin-Didot, 1848, p. 1501 — sur Gallica.
  4. Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, Paris, Fimin-Didot, 1898, p. 1430 — sur Gallica.
  5. Annuaire de l'Armée française pour l'année 1905, sur Gallica.
  6. Exposition universelle et internationale de Bruxelles, 1910, Paris, Comité français des expositions à l'étranger, 1912, n° 42.
  7. AFP, 14 septembre 2010.
  8. Mission et histoire de l'entreprise, sur horus-finance.com.

Lien externeModifier