André-Jacques Auberton-Hervé

président de société

André-Jacques Auberton-Hervé, né le à Rabat (Maroc), est l'un des co-fondateurs de la société électronique grenobloise Soitec en 1992.

André-Jacques Auberton-Hervé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président-directeur général (en)
Soitec
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
RabatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Laboratoire d'Électronique et de Technologie de l'Information (d) ( - ), Soitec (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions

BiographieModifier

Ingénieur de l'École Centrale de Lyon de la promotion 1983 et docteur en physique de l’École Centrale de Lyon en 1985, il est d'abord chercheur au LETI, un laboratoire du CEA à Grenoble[1].

Il fonde la société Soitec en 1992 avec son collègue Jean-Michel Lamure, et il en est longtemps le patron opérationnel.

Il est le président du conseil d'administration de SOITEC jusqu'en 2015, lorsqu'une divergence de vues éclate au sein du Conseil d'administration de la société. L'opinion majoritaire du Conseil est que les activités photovoltaïques développées par le président n'ont pas d'avenir. Le président est obligé de démissionner[2]. Après son départ, SOITEC accélère sa croissance et atteint en 2020 un chiffre d'affaires de près de 600 M€[3].

Il crée alors le cabinet de consultants 4A-CE et continue à s'intéresser au développement de l'énergie solaire[4].

DistinctionsModifier

Il est chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite.

Il a reçu le prix de l’INSEAD, le Semi Award (1999), et le prix de l'Audace créatrice (2006).

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Claude Lewandowski, « André-Jacques Auberton-Hervé (interview) », sur lesechos.fr, (consulté le 30 juin 2020)
  2. Jean-Baptiste Jacquin, « Soitec, grandeur et déclin d’un patron », sur lemonde.fr, (consulté le 30 juin 2020)
  3. « L’exercice exceptionnel de Soitec », sur brefeco.com,
  4. « De l’industrie au consulting : le parcours du dirigeant de 4A-CE », sur toutelahd.com