Ouvrir le menu principal

Anatoli Solonitsyne

acteur
Anatoli Solonitsyne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Période d'activité
Nom de naissance
Отто Алексеевич СолоницынVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Fratrie
Alekseï Alekseïevitch Solonitsyne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Ours d'argent
Artiste d'honneur de la RSFSR (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Anatoli Alekseïevitch Solonitsyne (en russe : Анатолий Алексеевич Солоницын), né le à Bogorodsk et mort le à Moscou, est un acteur soviétique.

BiographieModifier

Anatoli Solonitsyne est surtout connu pour ses rôles dans les films d'Andreï Tarkovski, dont il est l'acteur favori : Le Miroir, Solaris, Stalker, et surtout Andreï Roublev.

En 1964, encore jeune comédien débutant à Sverdlovsk (Iekaterinbourg), il tombe sur le scénario d’Andreï Roublev et, fasciné, s'écrie : « Je pourrais donner ma vie pour ce rôle ! ». Il se précipite à Moscou en plein hiver, et passe de nombreuses auditions avant d'emporter le rôle principal. Solonitsyne servira même de modèle pour la statue d'Andrei Roublev au Musée Roublev de Moscou[1].

Il devait jouer les rôles principaux dans les deux derniers films du réalisateur, mais il meurt prématurément d'un cancer des poumons en 1982. Sa maladie a certainement été provoquée par la pollution chimique générée par la centrale électrique de Tallin en Estonie, où le tournage de Stalker s'est déroulé[2].

PostéritéModifier

Le pianiste de jazz François Couturier lui a dédié Toliu (for Anatoli Solonitsyne) sur l'album Nostalghia. Song For Tarkovsky[3].

ThéâtreModifier

FilmographieModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier