Anacalypsis

traité en deux volumes écrit par Godfrey Higgins et publié en 1933, après sa mort.

Anacalypsis
Image illustrative de l’article Anacalypsis
Page de titre de l'édition originale

Auteur Godfrey Higgins
Genre traité
Version originale
Langue anglais
Titre Anacalypsis: An Attempt to Draw Aside the Veil of the Saitic Isis or an Inquiry into the Origin of Languages, Nations and Religions.
Date de parution 1833

Anacalypsis est un traité en deux volumes du mythographe Godfrey Higgins publié en 1833, après sa mort. L'édition originale compte 200 exemplaires ; une seconde édition de 350 exemplaires a été faite en 1927. En 1965, University Books, Inc. a tiré 500 exemplaires pour les États-Unis et 500 pour le Commonwealth, avec une note de l'éditeur et une postface.

ThèseModifier

Higgins identifie des points communs entre les mythes des différentes religions et en déduit l’existence d’une civilisation originelle. Puisqu’on n’en retrouve pas de trace archéologique claire, ce serait selon lui celle de l’Atlantide disparue sous les flots. La religion et la connaissance originelles, qu’il imagine conforme à son idéal, auraient été corrompues par les Églises chrétiennes[1].

Notes et référencesModifier

  1. Ronald Hutton The Triumph of the Moon: A History of Modern Pagan Witchcraft Oxford University Press, Oxford, England, 1999, p.18

Lien externeModifier