Amazap III d'Ibérie

roi d'Ibérie

Amazap III d'Ibérie (en géorgien : ამაზასპ III, latinisé en Amazaspus) est un anti-roi d'Ibérie entre vers et

BiographieModifier

Ce roi n'est pas connu des sources géorgiennes ; d'après son nom, il devait être un prétendant, membre réel ou supposé, de la dynastie artaxiade. Il semble d'après Cyrille Toumanoff qu'il ait été opposé à l'Arsacide Mihrdat II par les Sassanides qui ont pris le pouvoir en Perse et en Arménie après y avoir écarté cette même dynastie[1].

En effet, dans la grande inscription du roi Shapur Ier de Naqsh-e Rostam, près de Stakhr, ancienne Persépolis et centre sacré de la dynastie sassanide, il est mentionné comme « Amazasp, roi de Géorgie » après les autres rois vassaux : Ardachir d'Adiabène, Ardachir de Carmanie, Dênak, reine de Mésène et « créature de Shapur »… et avant les officiers royaux « Parmi ceux qui se trouvent sous notre autorité »[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Cyrille Toumanoff, « Chronology of the Early Kings of Iberia », dans Traditio, 25 (1969), p. 13, 18-19.
  2. Jean Gagé, La montée des Sassanides, Le Mémorial des Siècles, IIIe siècle, Albin Michel, 1964, p. 290.

BibliographieModifier