Almanach (album de Malicorne)

album de Malicorne
Almanach

Album de Malicorne
Sortie Septembre 1976
Enregistré Printemps 1976
aux studios Acousti
Durée 43:06 (48:51 avec le titre bonus en CD)
Genre Folk, rock progressif
Producteur René Boyer
Label Hexagone 883007
Disc' AZ
Griffe (ref : gri 191272)
Sony – BMG

Albums de Malicorne

Almanach est le troisième album studio du groupe folk français Malicorne, sorti en 1976 (et le premier qui ne soit pas éponyme).

HistoriqueModifier

Almanach se présente comme un album-concept déclinant en douze titres traditionnels (onze chants et un instrumental) les "pratiques magiques qui sont en rapport direct avec les douze mois de l'année", comme l'explique Gabriel Yacoub sur la pochette de l'album.

Tous les titres sont des traditionnels originaires de diverses régions de France mais aussi du Québec. Les arrangements sont faits par le groupe. Cet album mélange chansons accompagnés d'instruments, chansons a cappella et un instrumental. Certains titres font moins d'une minute.

La réédition CD de l'album se clôt par une chanson bonus ne rentrant pas dans le principe de l'almanach (et brisant ainsi l'harmonie des douze pistes et des douze mois) : La Fiancée du timbalier, dont le texte est tiré des "Odes et Ballades" de Victor Hugo. Cette chanson bonus en CD est en fait une reprise de Malicorne 4, l'album suivant du groupe.

Almanach décroche son premier Disque d'or en pour 100 000 exemplaires vendus[1].

Almanach offre à Malicorne son second Disque d'or. L'album sera même 3 fois Disque d'Or et recevra le Grand Prix de l'Académie du Disque Français.

Il reste le plus connu et le plus vendu du groupe avec plus de 500 000 exemplaires écoulés à ce jour dans le monde.

Liste des titresModifier

Source[2]:

No TitreNotes Durée
1. Salut à la compagnie (La part à Dieu)Chanson de quête pour l'épiphanie en Orléanais; figure aussi sur l'album Vox 0.57
2. Quand j'étais chez mon pèrePays de l'ouest 3.43
3. MargotDédié à Claude Seignolle; figure aussi sur l'album Vox 0.57
4. Les Tristes NocesCombinaison de deux versions, l'une de Franche-Comté, l'autre du Québec; figure aussi sur Quintessence 7.44
5. Voici venir le joli maiChanson de quête bourguignonne; figure aussi sur l'album Vox 0.26
6. Voici la Saint-Jean (Ronde) 3.12
7. Le LuneuxLe texte a été retrouvé en Bas-Poitou, la mélodie, amour et mantille, vient du Berry 5.05
8. Branle de la haieTiré de l'Orchésographie, méthode et théorie en forme de discours et tablature pour apprendre à danser, battre le tambour, par Thoinot Arbeau, 1589; figure aussi sur Quintessence 2.07
9. Quand je menai mes chevaux boireHaute-Normandie 4.38
10. La Fille au cressonRonde 3.38
11. L'Écolier assassinQuébec, Nivernais; figure aussi sur En public et Légende, deuxième époque 8.37
12. Noël est arrivéProvence 2.02
13. La Fiancée du timbalier[n 1]Texte tiré des Odes et Ballades de Victor Hugo; titre bonus sur la réédition CD (provenant de l'album suivant, Malicorne 4) 5.45

PersonnelModifier

MalicorneModifier

InvitésModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Cette chanson n'a aucun rapport avec le contexte de l'almanach; c'est le producteur qui, lors de la première édition de l'album sous forme de CD, et n'ayant qu'une confiance relative dans ce nouveau support, décida d'ajouter un "bonus" comme argument de vente, brisant ainsi l'harmonie évidente des 12 mois de l'année...

RéférencesModifier

Liens externesModifier