Alliance populaire (Saint-Marin)

parti politique

Alliance populaire
(it) Alleanza Popolare
Présentation
Fondation 1993
Disparition 2017
Siège Borgo Maggiore
Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin
Idéologie Libéralisme
Affiliation européenne Parti démocrate européen
Affiliation internationale Alliance mondiale des démocrates
Site web http://www.alleanzapopolare.net/

L’Alliance populaire (en italien, Alleanza Popolare) est un ancien parti politique de Saint-Marin fondé en 1993, de sensibilité libérale[1], démocrate et réformiste. Il est dissous en 2017 et fusionne avec l'Union pour la République au sein de République du futur.

NomModifier

Créée sous le nom d’Alliance populaire des démocrates de Saint-Marin, elle est rebaptisée Alliance populaire des démocrates saint-marinais pour la République le , avant de prendre son nom définitif le .

HistoriqueModifier

Le parti est fondé le comme un parti anti-establishment, en s'inspirant de la Ligue du Nord, alors en pleine émergence en Italie. Elle devient cependant une force politique durable qui participe au gouvernement en coalition avec le Parti démocrate-chrétien puis avec le Parti des socialistes et des démocrates à partir de 2002.

Lors des élections législatives du , elle totalise 12,1 % des voix et obtient 7 sièges au Grand Conseil général.

À l'issue des élections législatives du , l'Alliance populaire se présente avec les démocrates-chrétiens et le Parti des socialistes et des démocrates au sein de la coalition Saint-Marin Bien Commun. Cette dernière dispose alors de 35 sièges au Parlement (dont 4 pour AP) et gouverne ainsi la République.

Le , l'Alliance populaire retire sa participation au gouvernement, ce qui entraîne des élections anticipées au Grand Conseil général les et de la même année. AP s'y présente avec l'Union pour la République sur la liste commune République du futur qui obtient 11 sièges. Le , cette coalition devient un parti politique du même nom par la fusion de ses deux composantes[2].

AP était affiliée au niveau européen au Parti démocrate européen (PDE).

RéférencesModifier

  1. Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe », sur www.parties-and-elections.eu (consulté le ).
  2. (it) « Repubblica futura: necessità di rigore etico nell’impegno politico », sur sanmarinonews.sm,