Ouvrir le menu principal

Alexandre Voulland
Alexandre Voulland

Naissance
Uzès (Gard)
Décès (à 80 ans)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1747-1798
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Famille Frère du conventionnel Jean-Henri Voulland

Alexandre Voulland, né le à Uzès (Gard), mort le à Uzès (Gard), est un général de division de la Révolution française.

Il est le frère du conventionnel Jean-Henri Voulland (1751-1801).

États de serviceModifier

Il entre en service le comme lieutenant dans le régiment Royal-Lorraine, et il est réformé avec ce corps le .

Il reprend du service comme lieutenant de grenadiers au régiment d'Île-de-France le , et il reçoit son brevet de capitaine le , avant d’être réformé le .

En 1771, il devient premier capitaine des grenadiers royaux au régiment provincial d’Anduze, et le il est fait chevalier de Saint-Louis. Il est de nouveau réformé en 1775, et le il est nommé premier capitaine de grenadiers au 5e régiment d’état-major. Il est admis à la retraite le .

En 1789, il reprend les armes comme colonel de la Garde nationale d’Uzès, et le il est élu lieutenant-colonel commandant le 2e bataillon de grenadiers du Gard. Il est nommé chef de brigade le , commandant la place de Mont-louis, et il est promu général de brigade le à l’armée des Pyrénées orientales.

Le il est élevé au grade de général de division, et le il est affecté à l’armée d’Italie, en tant que commandant de Montpellier, suivi par Marseille le suivant. Il est démis de ses fonctions le par les représentants en mission Auguis et Serres, et il est arrêté à Uzès le par décret de l’Assemblée nationale.

Libéré de prison le , il n’est pas inclus dans la réorganisation des états-majors le suivant, et il est admis à la retraite de .

Il meurt le , à Uzès.

SourcesModifier