Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giraudet (homonymie).
Alexandre Giraudet
Fonction
Secrétaire général
Société archéologique de Touraine
-
Biographie
Naissance

Paris
Décès
(à 65 ans)
Tours
Nom de naissance
Alexandre Amédée Giraudet
Activités
Conjoint
Marie-Adèle Bassot
Enfant
Autres informations
Membre de

Alexandre Giraudet, né le 22 brumaire an VI () à Paris et mort le à Tours, est un médecin hygiéniste et historien français.

Chirurgien militaire puis médecin, il s'installe à Tours où il est l'un des fondateurs de la Société archéologique de Touraine.

BiographieModifier

 
Frontispice du livre d'Alexandre Giraudet : Tours, ses monuments, [...]

Alexandre Amédée Giraudet naît le à Paris. Après des études de médecine, il exerce comme chirurgien à l'hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce puis comme chirurgien militaire sous la Restauration[1]. En 1828, il publie une Topographie physique et médicale de Cusset, commune de l'Allier où il est établi comme médecin[2] et où, en 1824, il a épousé Marie-Adèle Bassot[3]. De cette union naissent deux fils, dont en 1827 Louis Eugène Giraudet, médecin, scientifique et historien[4].

Il s'installe à Tours en 1838, intègre la Société d'agriculture, sciences, arts et belles lettres de Touraine[4] et se penche alors sur la géologie et l'agriculture régionales[1]. Deux ans plus tard, il est l'un des membres fondateurs de la Société archéologique de Touraine dont il est le premier secrétaire général jusqu'en 1844[5]. Ses publications sont alors tournées vers la médecine (histoire sanitaire de Tours entre autres), la géologie comme l'histoire ; il est notamment l'auteur du premier guide touristique de Tours[6]. En 1849, il fait partie du conseil d'hygiène publique et de salubrité qui vient d'être créé dans la ville[7].

Il meurt le à Tours[3].

Une rue de Tours dans le quartier Grammont porte son nom.

PublicationsModifier

  • Topographie physique et médicale de Cusset, Paris, Chez Gabon, , 184 p.
  • Recherches historiques et statistiques sur l'hygiène de la ville de Tours et sur le mouvement de sa population depuis 1632 jusqu'à l'époque actuelle, Tours, Impr. de Ladevèze, , 288 p. (lire en ligne).
  • Verrière de Saint-Étienne-de-Chigny (avec Jacques-Aimé Meffre, Guérin et Goüin, 1843-1844)
  • Tours, ses monuments, son industrie, ses grands hommes : guide de l'étranger dans cette ville et ses environs, Tours, O. Lescène, , 330 p. (lire en ligne).

Une liste complémentaire des publications d'Alexandre Giraudet est diffusée par l'Académie des sciences, arts et belles lettres de Touraine[8],[Note 1].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Certaines des publications d'Alexandre Giraudet, signées « Alex. Giraudet » ou « Alex. G. », sont attribuées par erreur à un nommé « Alexis Giraudet ».

RéférencesModifier

  1. a et b Leveel 1990, p. 59.
  2. Alexandre Parent du Châtelet, Hygiène publique, t. II, Paris, Baillière, 708 p. (lire en ligne), p. 496.
  3. a et b « Registre d'état civil de Tours », sur Archives départementales d'Indre-et-Loire, Conseil départemental d'Indre-et-Loire (consulté le 8 janvier 2018), p. 63, acte no 246.
  4. a et b Collectif (Académie des sciences, arts et belles lettres de Touraine), Dictionnaire des scientifiques de Touraine, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, , 414 p. (ISBN 978-2-86906-433-1), p. 222-223.
  5. Monique Zollinger, « Les présidents et officiers de la SAT (1840-2016) : table pour une étude prosopographique », bulletin de la Société archéologique de Touraine, t. LXII,‎ , p. 159.
  6. Leveel 1990, p. 59-60.
  7. « Santé publique et hygiène 1800-1940 - Répertoire numérique de la sous-section 5M » [PDF], sur Archives départementales d'Indre-et-Loire, Conseil départemental d'Indre-et-Loire, (consulté le 8 janvier 2018), p. 9 (introduction).
  8. « Alexandre Giraudet », sur Le site de l'Académie de Touraine (consulté le 8 janvier 2018).

Pour en savoir plusModifier