Alexandre Duparquier

Alexandre Duparquier (Paris - Saint-Servan ) est un négociant français, premier maire de Saint-Servan en 1790.

Alexandre Duparquier
Fonctions
Maire de Saint-Servan
Biographie
Naissance
Décès

BiographieModifier

Alexandre Duparquier nait à Paris, fils d'un Procureur criminel au Parlement de Paris. Il s'établit à Saint-Malo comme marchand de toiles. Dès le , Saint-Servan constitue une assemblée paroissiale permanente et crée une milice nationale, afin d'échapper de la dépendance de la ville de Saint-Malo dont elle était jusqu'alors un faubourg. Le 26 septembre, la paroisse demande la libre gestion de ses deniers communs à Saint-Malo qui refuse s'appuyant sur un décret du qui prévoyait que les faubourgs devaient demeurer sous l'administration des communes auxquelles ils étaient rattachés.

Malgré ce refus, les Servannais font sécession le et le , Alexandre Duparquier est élu premier maire de la nouvelle municipalité en opposition à Claude Guy Louvel élu maire de Saint-Malo. Le 7 du même mois, une nouvelle administration est proclamée et le 17, les conseillers municipaux élus font « défense à Messieurs de Saint-Malo de s'immiscer dans l'administration du faubourg ». Le conflit entre les « deux villes sœurs » se poursuit pendant un an jusqu'au 26 décembre avant que Saint-Malo accepte le fait accompli[1]

Alexandre Duparquier qui aimait se présenter comme un « bourgeois de Paris » exerce sa fonction jusqu'au mais il ne se démet que le suivant lors de sa nomination à la tête du District. Il meurt à Saint-Servan 6 ans plus tard.

Notes et référencesModifier

  1. Jules Haize, Études sur Aleth et la Rance et Saint-Servan jusqu'à la Révolution, Rue des Scribes, Rennes, 1994 (ISBN 2906064297) p.280

BibliographieModifier

  • Eugène Herpin, Saint-Malo sous la Révolution - 1789-1800, Impr. Riou-Reuzé, Rennes, éd. Maurice Guérin, Saint-Malo, 1931, 402 p. ; ré-édité par La Découvrance, Rennes.