Alexandre Antoine Lambert

architecte français

Alexandre-Antoine Lambert est un architecte français né à Marsac-sur-l'Isle le , et mort en 1919.

Alexandre-Antoine Lambert
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Archives conservées par
Archives nationales (F/19/8044/B)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

BiographieModifier

Alexandre-Antoine Lambert est le fils et le petit-fils d'architectes périgourdins. Il a été élève de l'école des beaux-arts de Paris[1].

Il a été inspecteur des travaux exécutés par Paul Abadie à Bordeaux entre 1860 et 1866 pour l'église Sainte-Croix, la tour Saint-Michel, l'église Saint-Ferdinand, l'église Sainte-Marie de La Bastide et les sacristies de la cathédrale Saint-André[2].

Après la mort d'Émile Vauthier, il est nommé inspecteur des édifices diocésains de Périgueux le [3]. Il a suivi les travaux de Paul Abadie à la cathédrale Saint-Front et à l'église Saint-Georges. Il l'est resté jusqu'en 1892. Il a aussi suivi les travaux de restauration de l'abbatiale Saint-Pierre de Brantôme réalisés par Paul Abadie.

À Périgueux, il a gagné le concours pour la reconstruction de l'église Saint-Martin et la construction du temple maçonnique. Il a fourni les plans de la fontaine Plumancy. Il a construit l'entrée du nouveau cimetière

Le , Paul Abadie écrit à Charles Dumay, chef de bureau à l'administration des cultes depuis 1880 avant de devenir le directeur général des cultes de 1887 à 1906, pour demander une augmentation des appointements de Lambert qui n'avaient pas été augmentées depuis 1866[2].

Il a rédigé des notices pour les travaux d'Aymar Pierre Verdier, Adolphe Lance et Eugène Viollet-le-Duc et sur les monuments historiques au préfet de la Dordogne.

Bâtiments construitsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Guy Penaud
  2. a et b Répertoire des architectes diocésains du XIXe siècle
  3. Jean Secret, « La restauration de Saint-Front de Périgueux au XIXe siècle », dans Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, 1975, tome 102, 3e livraison, p. 252 (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Guy Penaud, « Lambert Antoine », dans Dictionnaire biographique du Périgord, éditions Fanlac, Périgueux, 1999, p. 546, (ISBN 2-86577-214-4)

Liens externesModifier