Ouvrir le menu principal

Aleje Jerozolimskie (Varsovie)

rue à Varsovie

POL Warszawa COA.svg
Aleje Jerozolimskie
(Varsovie)
Image illustrative de l’article Aleje Jerozolimskie (Varsovie)
Situation
Coordonnées 52° 13′ 48″ nord, 21° 00′ 42″ est
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Arrondissement Śródmieście
Ville Varsovie

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Aleje Jerozolimskie (Varsovie)

Géolocalisation sur la carte : Varsovie

(Voir situation sur carte : Varsovie)
Aleje Jerozolimskie (Varsovie)

Aleje Jerozolimskie est une avenue de l'arrondissement de Śródmieście à Varsovie.

Sommaire

HistoireModifier

En 1774, le prince August Sułkowski (pl) fait ériger, pour les colons juifs de Mazovie, un petit village appelé Nowa Jerozolima (Nouvelle Jérusalem). En 1808, la route qui mène à Varsovie prend le nom d'Aleja Jerozolimska (au singulier, par opposition au nom polonais moderne, qui est au pluriel).

En 1845, à l'intersection d'Ulica Marszałkowska, la gare de Vienne (pl) est construite selon les plans d'Henryk Marconi (pl). Des maisons de ville de style moderniste commencent à être érigées le long de la rue.

En 1902 près de l'intersection avec Ulica Żelazna (pl), la gare de la ligne de chemin de fer Varsovie–Kalisz (pl) selon les plans de Józef Huss (pl). Son édification, si proche de la gare de Vienne est dû à l’écartement des voies de la ligne Varsovie–Kalisz, supérieurs à celle de la ligne Varsovie-Vienne. Dans les années 1904-1913, un viaduc est construit menant au pont Mikołajewski (aujourd'hui Pont Poniatowski). En 1915, pendant la Première Guerre mondiale, les Russes quittent Varsovie et la gare est détruite. Après la guerre, la ligne Varsovie-Kalisz adopte l'écartement normal des rails. La gare n'étant plus nécessaire, elle n'est pas reconstruite. Dans les années 1921-1932, un tunnel ferroviaire est creusé sous l'avenue, pour rejoindre la gare de Vienne.

Au début du XXe siècle, et surtout après que la Pologne eut recouvré son indépendance en 1918, la rue est prolongée vers l'ouest et l'arrondissement de Wola est finalement intégré à la ville. En 1919, l'avenue prend le nom de Aleje Jerozolimskie. La plupart des maisons situées le long de l'avenue, sont détruites en août 1944, à la suite de l'Insurrection de Varsovie.

Après la Seconde Guerre mondiale, les autorités communistes font démolir les bâtiments restant et font ériger au nord, le gigantesque palais de la culture et de la science et la nouvelle gare centrale de Varsovie. Au sud, l'Hôtel Polonia Palace occupe le seul bâtiment survivant de l'avant guerre.

TracéModifier

Aleje Jerozolimskie commence au pont Poniatowski, traverse ulica Nowy Świat, rond-point Charles de Gaulle, ulica Marszałkowska, rondo Romana Dmowskiego (pl), aleja Jana Pawła II et ulica Żelazną. Après avoir traversé Plac Artura Zawiszy (pl) se dirige au sud-ouest vers les limites administratives de Varsovie.

Édifices remarquablesModifier

SourcesModifier

RéférencesModifier