Aldicarbe

composé chimique

L'aldicarbe est une substance active appartenant à la famille chimique des carbamates et présentant un effet insecticide et nématicide.

Aldicarbe
Image illustrative de l’article Aldicarbe
Identification
Nom UICPA methyl-2(methylthio)-2--propionaldehyde O-methylcarbamoyloxime
No CAS 116-06-3
No ECHA 100.003.749
No CE 204-123-2
SMILES
InChI
Apparence cristaux incolores[1].
Propriétés chimiques
Formule C7H14N2O2S  [Isomères]
Masse molaire[2] 190,263 ± 0,013 g/mol
C 44,19 %, H 7,42 %, N 14,72 %, O 16,82 %, S 16,85 %,
Propriétés physiques
fusion 100 °C[1]
ébullition décompose (>100 °C)
Solubilité dans l'eau à 25 °C : 6 g·l-1[1]
Masse volumique 1,2 g·cm-3[1]
Pression de vapeur saturante à 25 °C : 0,01 Pa[1]
Précautions
SGH[4]
SGH06 : ToxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H300, H311, H330 et H410
Transport
-
   2757   
Classification du CIRC
Groupe 3 : Inclassable quant à sa cancérogénicité pour l'Homme[3]
Écotoxicologie
LogP 1,36[1]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

RéglementationModifier

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

  • pour l’Union européenne : cette substance active est interdite par la directive 2003/199/CE, à la suite de l'examen relatif à l'inscription à l’annexe I de la directive 91/414/CEE ;
  • pour la France : cette substance active n'est pas autorisée dans la composition de préparations bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché. Un délai dérogatoire est toutefois accordé à la France par l'Union Européenne pour des usages sur vigne et betteraves à sucre. Selon l'avis paru au Journal Officiel du , cette dérogation s'applique :
    • au produit Cardinal, à base d'aldicarbe et de fipronil, pour des utilisations sur betterave,
    • au produit Témik 10 G, à base d'aldicarbe, pour des utilisations sur betterave et vigne,
    • avec une interdiction à la vente après le ,
    • avec une interdiction à l'utilisation après le .

Caractéristiques physico-chimiquesModifier

Les caractéristiques physico-chimiques dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, influencent les risques de transfert de cette substance active vers les eaux et le risque de pollution des eaux :

ÉcotoxicologieModifier

Sur le plan de l’écotoxicologie, les concentrations létales 50 (CL50) dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, sont observées :

Cette molécule et son métabolite le plus toxique (Sulfoxyde d'aldicarbe) peuvent être absorbés et lentement métabolisés et dégradés par certains champignons [5].

Toxicité pour l’hommeModifier

Sur le plan de la toxicité pour l’Homme, la dose journalière acceptable (DJA) est de l’ordre de : 0,001 mg·kg-1·j-1.

Pollutions accidentellesModifier

  • Dimanche , un incendie se déclare (à 19 heures) dans l'usine SBM, classée Seveso 2, produisant des pesticides, dans le quartier de LaDevèze à Béziers (Hérault]. 2 000 tonnes d'aldicarbe auraient brûlé pendant 11 jours sur ce site[6].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f ALDICARBE, fiche(s) de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée(s) le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la Cancérogénicité pour l'Homme, Groupe 3 : Inclassables quant à leur cancérogénicité pour l'Homme », sur http://monographs.iarc.fr, CIRC, (consulté le )
  4. Numéro index 006-017-00-X dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  5. AS Jones (1976 ), Metabolism of aldicarb by five soil fungi Journal of agricultural and food chemistry ; ACS Publications (résumé)
  6. Gilles Bocquené, IFremer, Présentation ; Les pesticides en milieu marinDépartement Biogéochimie et EcotoxicologieIfremer Nantes, Séminaire « Phytosanitaires et Lagunes », Réseau de Suivi Lagunaire - Séminaire phytosanitaire ; 5 décembre 2006 - Espace Odysséum Montpellier