Aldgisl

souverain frison

Aldgisl Ier de Frise
Illustration.
Aldgisl Ier comme décrit dans une chronique néerlandaise de 1662.
Titre
Roi de Frise
vers 650
Prédécesseur Audulf Ier
Successeur Radbod Ier
Biographie
Dynastie Folcwalding
Date de décès
Père Arigis
Conjoint Erika Aldegildsdatter d'Ascanie
Enfants Richard II de Frise
Religion Paganisme germanique
puis Catholicisme

Aldgisl Ier de Frise (en néerlandais : Aldgisl I van de Friezen, et en allemand : Aldgisl I. von Friesland), également connu sous les noms de Aldegisel, Aldegisl, Aldgillis, Aldgisl, Aldgils ou encore Eadgils (mort vers 679), est roi de Frise entre les environs de 650 et 679.

Il est un des premiers rois frisons dont l'existence a été historiquement prouvée.

BiographieModifier

La vie et le règne d'Aldgisl (en frison : Aldgillis), fils d'Arigis, sont très mal connus.

Contemporain du roi franc Dagobert II, on sait qu'il répand le catholicisme en Frise, avec l'aide de Saint Wilfrid qu'il rencontre en 678[1] et qu'il loge durant plusieurs mois d'hiver (probablement à Utrecht).

Ce dernier, avec l'accord du roi, évangélise tout le royaume et, d'après Étienne de Ripon, le biographe de Wilfrid, « les Frisons ont accepté l'enseignement de Wilfrid et à quelques exceptions près, tous les chefs frisons se firent baptiser par Wilfrid au nom du Seigneur, ainsi que des milliers de gens ordinaires ». Seulement, cette évangélisation s'arrête à sa mort car ses successeurs, Radbod Ier et Poppo Ier, restent fidèles au paganisme.

FamilleModifier

Mariage et enfantsModifier

Selon certaines sources, il épouse une princesse scandinave Erika Aldegildsdatter, avec qui il aurait eu un fils :

  • Richard II de Frise.

AscendanceModifier

AnnexesModifier

Liens internesModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Halbertsma, Herrius. « Frieslands Oudheid » [PDF]. Groningen : Rijksuniversiteit Groningen, 1982, pp. 791-798.