Aldeneyck

Baptistère du 7ème siècle construit par Willibrord sur l'emplacement d'un sanctuaire à Odin.
La chapelle d'Aldeneyck, consacrée par Herlinde et Relinde.

Aldeneyck (en néerlandais : Aldeneik), fondée en 730, est un quartier de la ville belge de Maeseyck (en néerlandais : Maaseik). Il se trouve sur les rives de la Meuse, près de la frontière avec les Pays-Bas, près de l'endroit où le Bosbeek débouche dans la meuse. Selon la légende, il a pris naissance autour d'un monastère érigé par les sœurs franques Herlinde et Relinde[1], qui ont écrit le livre de l'Évangile connu sous le nom de Codex Eyckensis, toujours à Maeseyck. Dans le hameau se trouve l'église Saint-Anne de styleroman et gothique.

Fondation légendaireModifier

DiableModifier

Le diable aurait vu les sœurs écrire le Codex et n'aurait rien pu faire pour les arrêter, jusqu'à ce qu'il ait l'idée de souffler leurs bougies. Cependant, un ange est venu et les a rallumés. L'évangile a pu être écrite et est toujours conservée à Maeseyck.

VignobleModifier

Le village possède un vignoble réputé[2].

RéférencesModifier

  1. Les Femmes dans les livres scolaires sur Google Livres
  2. « Ruffus, Bon Baron et Chant d’Eole parmi les Meilleurs vins belges de l’année », Le Soir,‎ (lire en ligne)