Ouvrir le menu principal
Albert Pasche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 90 ans)
Besançon
Nom de naissance
Albert-André Pasche
Nationalité
Activités
Autres activités
Distinctions
Plusieurs médailles au Salon des artistes français
Chevalier de la Légion d'honneur

Albert-André Pasche[1], né à Plainpalais (Genève) le et mort à Besançon le , est un sculpteur français.

Sommaire

BiographieModifier

Né en Suisse, de parents français, il est le fils d'un ingénieur horloger, Louis Daniel Pasche[2]. Albert Pasche est élève à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers d'Alexandre Falguière et d'Antonin Mercié[3]. Il est professeur à l'école des beaux-arts de Besançon[3]. Il expose à Paris au Salon des artistes français, dont il devient membre en 1905[3]. Il y remporte plusieurs médailles, notamment pour Ariane Abandonnée (1903) et pour le Monument funéraire de Clarisse Bourdeney (1909, Paris, cimetière du Père-Lachaise). Il hérite en 1919, de Laure Bourdenet, du château d'Étrabonne. Ayant des problèmes oculaires, il se lie avec l'ophtalmologue Paul Bailliart.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur le [4].

Œuvres dans les collections publiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Claude Goudot, « Le sculpteur Albert Pasche honoré à Besançon et Fournets-Luisans  », chaprais.info, 23 septembre 2017 (en ligne).
  2. "Albert Pasche, sculpteur 1873-1964", Besançon, 2018.
  3. a b et c (en) « Albert Pasche », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787).
  4. Dossier de Légion d'honneur sur la base Léonore.
  5. « Patrimoine : le mausolée d'Albert Pasche restauré », L’Est Républicain, 23 septembre 2017, (en ligne).

Liens externesModifier