Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marschall.
Alain Marschall
Image illustrative de l’article Alain Marschall
Alain Marschall en 2012.

Naissance (56 ans)
Nice (Alpes-Maritimes)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste, animateur de radio, présentateur de télévision
Médias
Pays Drapeau de la France France
Média Radio et télévision
Fonction(s) principale(s) Coanimateur des Grandes Gueules sur RMC, présentateur du journal télévisé sur BFM TV
Radio RMC
Télévision BFM TV et RMC Story

Alain Marschall, né le à Nice[1], est un journaliste français de radio et de télévision.

Il anime Les Grandes Gueules sur RMC et RMC Story, et présente le journal télévisé du soir sur BFM TV.

BiographieModifier

Alain Marschall[2] débute comme reporter à Nice en 1985 au sein de Radio Baie des Anges[3], puis intègre RMC[4] en 1988 jusqu'en 1992[5]. À la télévision, il participe en tant que reporter pigiste aux émissions Ciel mon mardi ! et Combien ça coûte ?. Entre 1994 et 2000, après six années passées à RFI, il revient en tant que journaliste à RMC en janvier 2001 pour animer les informations de 12 h à 13 h et de 18 h à 19 h.

 
Alain Marschall et Olivier Truchot lors du « Tour de Gaule » des 'Grandes Gueules' en 2007 à Toulouse.

Depuis 2002, il anime des émissions de débat avec Olivier Truchot : Controverses (2002 - 2003), On nous la fait pas (2003 - 2004) et depuis 2004, le grand show d'actualité Les Grandes Gueules[6],[7].

À la rentrée de , tout en poursuivant son émission sur RMC, Alain Marschall reprend, avec son compère Olivier Truchot, la case 19 h - 20 h sur la chaîne d'information en continu BFM TV avec une émission interactive 19h Marschall Truchot proposant aux téléspectateurs de commenter l'actualité[8].

À partir de , Alain Marschall présente, toujours avec Olivier Truchot, BFM Story de 17 h à 18 h (décalé d'une heure jusqu'à 19 h en août 2010[9]), un débat autour du « fait marquant du jour »[10].

À la rentrée de 2011, alors que Thomas Sotto a quitté la chaîne pour M6, Alain Marschall présente le journal de 20 heures[11] de BFM TV avec Olivier Mazerolle et Ruth Elkrief, alors qu'Olivier Truchot anime désormais seul BFM Story.

Le 22 avril et le 6 mai 2012, il anime les soirées électorales de BFM TV des présidentielles françaises. En juin 2012, il anime aussi la campagne législative.

À partir de mars 2013, il anime le 20h Politique de 20 h à 20 h 30 et le 20h30 Live de 20 h 30 à 21 h du lundi au jeudi, avec Thierry Arnaud, remplacé par Laurent Neumann en 2019 et Ruth Elkrief à la suite du départ d'Olivier Mazerolle.

ControversesModifier

L'association de gauche antilibérale Acrimed (Action critique Médias), a consacré plusieurs articles à commenter des émissions radio (RMC[12]) et TV (BFM TV[13]) auxquelles a participé Alain Marschall. Elle lui reproche sa partialité, et d'être un des « nouveaux chiens de garde » défendant le libéralisme économique.

En juin 2017, Alain Marschall est l'objet d'une polémique à la suite des questions posées à la députée FI Danièle Obono[14], [15], lors de son émission Les Grandes Gueules. Le fait de demander à la parlementaire de dire « Vive la France »[16] serait ainsi jugé « raciste » par plusieurs partis (La France insoumise[17], le Parti communiste français[18] et le Nouveau Parti anticapitaliste[19]) ainsi que par une partie de la presse (Libération[20] et Arrêt sur images[21],[22] notamment).

Les polémiques avec La France Insoumise seront reprises par la voix de Raquel Garrido[23].

Le magazine Marianne s'interroge sur l'hégémonie supposée d'Alain Marschall sur les informations[24].

À ces critiques se joignent celles du sociologue Dominique Wolton qui dit : "On risque de transformer l’opinion publique en interprète de la réalité, de sacraliser leur parole. Or, toutes les opinions ne se valent pas !"[25].

Par deux fois, Les Grandes Gueules ont été épinglées par le CSA[26].

OuvrageModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Alain Marschall », sur gala.fr.
  2. « Alain Marschall : biographie, news, photos et videos », sur Télé-Loisirs (consulté le 26 mai 2019)
  3. « 5 choses qui vous ignorez peut-être sur le Niçois Alain Marschall, pilier de BFMTV et RMC », sur Nice-Matin, (consulté le 26 mai 2019)
  4. « Alain Marschall », sur Premiere.fr (consulté le 26 mai 2019)
  5. 5 choses qui vous ignorez peut-être sur le Niçois Alain Marschall, pilier de BFMTV et RMC, nicematin.com, 8 juin 2018
  6. « Qui a changé : les Grandes Gueules de RMC ou la société ? », sur www.franceinter.fr (consulté le 26 mai 2019)
  7. « "Les Français sont vraiment emmerdants !" : Alain Marschall pousse un énorme coup de gueule dans "Les Grandes Gueules" », sur ozap.com (consulté le 26 mai 2019)
  8. Julien Mielcarek, « BFM TV : Marschall & Truchot à 19h dès le 25 août » sur Ozap.com,
  9. « BFM TV : la 1re chaîne d'info en France mise toujours sur l'innovation pour 2010-2011 », sur premiere.fr,
  10. « Grille des émissions BFMTV : programmes BFMTV », sur bfmtv.com (consulté le 11 janvier 2010)
  11. Clément R, « Alain Marschall », sur LA NEWSROOM, (consulté le 26 mai 2019)
  12. Articles RMC par Acrimed
  13. Articles BFM-TV par Acrimed
  14. Olivier Tonneau, « Tartuffe et Banania: Danièle Obono face à la République irréprochable », sur Club de Mediapart (consulté le 26 mai 2019)
  15. « La députée Danièle Obono taxe de racisme les animateurs des Grandes Gueules de RMC (VIDEO) - videos - Télé 2 semaines », sur www.programme.tv/news (consulté le 26 mai 2019)
  16. « "Vous ne pouvez pas dire 'vive la France' ?" : une interview d'une députée "insoumise" suscite la polémique », sur Franceinfo, (consulté le 26 mai 2019)
  17. « La colère d'Alexis Corbière aux "Grandes Gueules" après la polémique jugée "raciste" autour de Danièle Obono », sur Le Huffington Post (consulté le 27 juin 2017)
  18. http://www.pcf.fr/101004
  19. https://npa2009.org/communique/solidarite-antiraciste-et-anticolonialiste-avec-daniele-obono
  20. http://www.liberation.fr/france/2017/06/22/de-quel-droit-somme-t-on-daniele-obono-de-crier-vive-la-france_1578755
  21. http://www.arretsurimages.net/chroniques/2017-06-23/Alerte-les-Insoumis-annexent-la-tele-id9989
  22. http://www.arretsurimages.net/breves/2017-06-24/On-ne-demande-pas-a-Sarkozy-de-dire-Vive-La-France--id20711
  23. « Raquel Garrido étrille "Les Grandes Gueules" de RMC », sur Les Inrocks (consulté le 26 mai 2019)
  24. « Non, BFMTV, les politiques ne vous attendent pas pour commencer leurs discours », sur Marianne, (consulté le 26 mai 2019)
  25. « Le vrai visage des « Grandes Gueules » », sur leparisien.fr, 2013-02-12cet11:25:00+01:00 (consulté le 26 mai 2019)
  26. « [VIDEO] Les Grandes gueules, défouloir "anti-élites" sur RMC depuis 14 ans », sur midilibre.fr (consulté le 26 mai 2019)
  27. Alain Marschall, Olivier Truchot et Michel Taubmann, Les secrets des "Grandes gueules" (ISBN 9782809824148, lire en ligne)
  28. Telestar.fr, « Alain Marschall et Olivier Truchot : "On regrette le départ de Charles Consigny, mais nous n'avons pas d'aigreur" - Télé Star », sur www.telestar.fr, (consulté le 26 mai 2019)
  29. Florent Barraco, « “Les Grandes Gueules” sont le baromètre de l'opinion », sur Le Point, (consulté le 26 mai 2019)
  30. Paris Match, « "Les Grandes Gueules" ne sont pas près de la fermer », sur parismatch.com (consulté le 26 mai 2019)
  31. « Alain Marschall et Olivier Truchot : «Le CSA est devenu le comité de la bien-pensance» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 26 mai 2019)
  32. Closermag.fr, « [Interview] Alain Marschall et Olivier Truchot, des Grandes Gueules “Nicolas Sarkozy nous a appelés pour se plaindre, mais ça n'a rien changé” - Closer », sur www.closermag.fr, (consulté le 26 mai 2019)
  33. « Pour Alain Marshall et Olivier Truchot de BFMTV, "le CSA est devenu le comité de la bien-pensance" », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 26 mai 2019)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier