Ouvrir le menu principal

Alain Gourdon (écrivain)

haut fonctionnaire et écrivain français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alain Gourdon.
Alain Gourdon
Alain Gourdon.jpg
Alain Gourdon en 2011.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Pseudonyme
Julien ChevernyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Alain Gourdon, né le dans le 6e arrondissement de Paris et mort le [1], est un écrivain et haut fonctionnaire français.

BiographieModifier

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, il est ancien élève de l'École nationale d'administration[2].

Conseiller maître à la Cour des Comptes, le gouvernement Pierre Mauroy l'a nommé en administrateur de la Bibliothèque nationale[3], puis le de la même année, administrateur général en remplacement de M. Georges Le Rider[2], poste qu'il a assuré jusqu'en 1984[3] avant de réintégrer la Cour des comptes. Il fut un des leaders du Club des Jacobins auprès de Charles Hernu puis de Guy Penne, ainsi qu'un proche de Pierre Mendès-France et de François Mitterrand.

Il a utilisé le pseudonyme « Julien Cheverny », sous lequel il a participé « à plusieurs reprises » aux travaux du GRECE[4].

ŒuvresModifier

  • 1968 : Le Feu et la Mer : Poèmes, Les Paragraphes littéraires de Paris, Paris, 56 p.
  • 1977 : Mendès-France ou le Rêve français, Ramsay, Paris, 362 p. (ISBN 978-2-85956-013-3)
  • 1982 : Les Affiches De ou L'imagination graphique, BNF, Paris
  • 2000 : Le Guide du cynisme tranquille : Un bréviaire de l'inconvenance, Arnaud Franel, Suresnes, 171 p. (ISBN 978-2-921843-46-1)
  • 2010 : Petits prophètes et vaches sacrées, France-Empire

Il a écrit certains ouvrages sous le pseudonyme de Julien Cheverny :

DécorationsModifier

RéférencesModifier

  1. « Avis de décès - Alain GOURDON - Avis obsèques - Paris (75) - Dans nos coeurs », sur www.dansnoscoeurs.fr (consulté le 11 mars 2017)
  2. a et b « Monsieur Alain Gourdon : Nouvel administrateur général de la Bibliothèque nationale », Bulletin des bibliothèques de France, vol. 26, no 8,‎ , p. 483 (lire en ligne).
  3. a et b « Les directeurs de la Bibliothèque nationale, les maîtres de la librairie, administrateurs généraux, présidents », sur bnf.fr, (consulté le 5 février 2017), p. 12
  4. Philippe Lamy (sous la dir. de Claude Dargent), Le Club de l'horloge (1974-2002) : évolution et mutation d'un laboratoire idéologique (thèse de doctorat en sociologie), Paris, université Paris-VIII, , 701 p. (SUDOC 197696295, lire en ligne), p. 313, n. 2.
  5. Archives des nominations et promotions dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Liens externesModifier