Al-Mansur Nur ad-Dîn Ali ben Aybak

Al-Mansur Nur ad-Dîn Ali ben Aybak[1] est le second sultan mamelouk d'Égypte de 1257 à 1259, fils d'Aybak.

Al-Mansur Nur ad-Dîn Ali ben Aybak
Fonction
Sultan d'Égypte
-
Titre de noblesse
Sultan
Biographie
Naissance
Décès
Vers entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Autres informations
Religion

BiographieModifier

En 1257, après l'assassinat de son père Aybak puis de son épouse Chajar ad-Durr, Al-Mansur Ali est proclamé sultan. Il n'a alors que onze ans et Qutuz devient son tuteur[2].

Au mois de février de l'année précédente, le Mongol Hülegü avait pris Bagdad. Le monde musulman est menacé, mais Al-Mansur Ali n'est pas en mesure d'organiser la riposte. En et , Qutuz réussit à convaincre les mamelouks bahrites de revenir de Palestine. Il propose aux sultans ayyoubides d'Alep et de Damas An-Nâsir Yûsuf, de les aider contre l'invasion mongole mais sa demande a été refusée. Les sultans se réveillent trop tard pour répondre à la menace mongole. De nombreux Syriens fuient vers l’Égypte qui se sent menacée à son tour. Les nouvelles de ces envahisseurs provoquent en Égypte une terreur générale.

Le , prenant prétexte de la jeunesse d'Al-Mansur Ali, Qutuz le renverse[2].

Notes et référencesModifier

  1. en arabe : al-manṣūr nūr al-dīn ʿalī ben ʾaybak, المنصور نور الدين علي بن أيبك
  2. a et b André Clot, op. cit., « De saint Louis aux Mongols », p. 27

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • André Clot, L'Égypte des Mamelouks 1250-1517. L'empire des esclaves, Perrin, , 474 p. (ISBN 978-2-262-03045-2)