Aile en anneau

Une aile en anneau (ou aile annulaire) est une aile d'avion (ou d'engin subaquatique[1]) non-plane, de forme circulaire ou annulaire qui englobe le fuselage de l'appareil.

Le Blériot IV

Il existe aussi des winglets (ailerons en bout d'aile) de forme annulaire. C'est la forme la plus aboutie pour réduire les effets du tourbillon marginal qui est la manifestation principale de la turbulence de sillage générée par un avion, dangereuse pour la circulation aérienne et coûteuse en consommation d'énergie et de kérosène.

IntérêtModifier

Son principal intérêt est qu'elle présente une traînée aérodynamique réduite par rapport à une configuration classique de performances comparables.

Une aile annulaire a été proposée en remplacement des ailes de planeurs sous-marins pour pouvoir lancer certains engins via un tube lance-torpilles, la solution aile gonflable posant trop de problèmes[1].

InconvénientModifier

La circulation de l'air étant inhomogène sur toute la voilure, elle occasionne toutefois une instabilité en tangage.
En outre, du point de vue mécanique, la configuration en aile circulaire est fragile.

HistoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Alvarez A (2010) Redesigning the SLOCUM glider for torpedo tube launching ; IEEE Journal of Oceanic Engineering, 35(4), 984-991

Liens externesModifier